parution 12 mars 2009  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Humour Shônen

Soul eater T2

Après l'affrontement contre Stein, les élèves de Shibusen vont être rejoints par Death dans leur chasse aux âmes impures. Mais un meister dissident fait son apparition et son arme damnée inquiète Shinigami lui-même. Un 2nd tome gorgé d'action !


 Soul eater T2, manga chez Kurokawa de Ohkubo
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2009

L'histoire :

Les deux couples meister-arme que sont Maka / Soul et Black Star / Tsubaki sont arrivés aux portes de la demeure du docteur Stein, l’ancien partenaire de l’actuel Death Scythe du maître Shinigami. Ce dernier a envoyé ses élèves faucher l’âme de Stein dans le cadre d’un cours de rattrapage censé leur mettre un peu de plomb dans la tête et révéler leurs capacités latentes. Cependant, Death The Kid, qui assiste aux événements par le biais d’un miroir magique aux côtés de son père, pense que cette mission est bien trop dangereuse et que cela risque fort de s’avérer fatal pour les quatre élèves de l’école Shibusen. Sur place, ladite équipe se voit accueillir par le fameux docteur Stein et celui-ci leur apparaît aussitôt comme un charlot assez dur à prendre au sérieux. Mais ils vont rapidement se rendre compte que celui-ci est loin d’être le premier venu : il décrypte sans problème les différentes longueurs d’âmes de ses adversaires et envoie Black Star au tapis sans même descendre de sa chaise ! Le combat s’engage alors et Death The Kid, toujours spectateur, comprend que l’homme utilise la résonance des âmes pour se battre sans même avoir besoin d’utiliser une arme, l’arme d’un meister étant censée amplifier en théorie la longueur d’âme de son porteur pour arriver à ce genre d’effet. Si Stein se bat ainsi à mains nues c’est donc qu’il est réellement très puissant et, malgré tous leurs efforts, les quatre élèves de Shibusen vont rapidement se trouver acculés dans leurs derniers retranchements. Voyant cela, Death décide de s’en mêler et d’aller rejoindre les jeunes gens sur place, mais son père lui fait remarquer qu’il n’est pas élève au sein de son école, qu’il n’est pas encore un Dieu de la mort non plus, et qu’il n’a donc aucune légitimité à aller les aider. Qu’à cela ne tienne : Death intégrera Shibusen à son tour ! Et en attendant, le voilà parti vers la demeure du docteur Stein. Mais soudain un doute l’étreint : il pense avoir oublié de remettre correctement en place le papier toilette chez lui, et cette pensée le déprime totalement…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un premier tome qui mettait principalement en place les différents protagonistes de l’histoire dans des chapitres séparés et indépendants de la trame générale de l’histoire, c’est dans ce second tome que l’on prend réellement plein pied dans l’intrigue qui avait juste été entamée jusqu’ici. La surprise de la découverte du monde est maintenant passée et on se concentre véritablement sur le fond du scénario. Après la partie sur le docteur Stein (Franken de son prénom, évidemment), l’arrivée officielle de Death The Kid en tant qu’élève de Shibusen va créer quelques remous avant que les choses sérieuses ne commencent enfin : l’auteur pose les bases de ce qui va être semble-t-il un scénario développé sur le plus long terme. On y évoque plus clairement que l’émergence d’une force obscure pourrait être proche et que le maître Shinigami a d’ailleurs fondé son école pour contrer cela. L’arrivée de nouveaux méchants qui semblent eux aussi devoir s’inscrire dans la durée évite également de tomber dans le piège des épisodes qui se seraient calqués sur un même modèle répétitif. Malgré tous ces bons points et l’humour toujours aussi déjanté (mais qui ne possède plus l’effet de surprise que l’on ressentait dans le précédent opus), ce nouveau tome accuse légèrement le coup de la mise en place de tous ces nouveaux éléments. En effet, après un premier volume consacré à la mise en place des personnages, ce second se consacre à la mise en place d’un scénario au long cours, mais, si on ne s’ennuie pas une seule seconde durant la lecture, on aimerait tout de même que l’auteur « passe la seconde » pour nous emmener plus loin, ce qui sera sans nul doute le cas dans le troisième tome. Même constat pour les graphismes : passé la bonne surprise de la découverte, ce second tome n’apporte pas tellement plus et la succession des combats ne nous donne d’ailleurs pas trop le loisir d’admirer les arrière-plans beaucoup moins présents cette fois-ci et qui participaient pourtant énormément à l’ambiance jusque là. Rien de bien méchant en tout cas et l’enthousiasme est toujours là. On attend donc la suite avec impatience.

voir la fiche officielle ISBN 9782351420560