parution 14 janvier 2010  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Humour Shônen

Soul eater T7

Pour faire face à la résurrection du grand dévoreur, le maître Shingami convoque les huit death scythes, et Crona est à l'essai pour éventuellement intégrer Shibusen. L'histoire connaît de nombreux changements dans ce volume enthousiasmant.


 Soul eater T7, manga chez Kurokawa de Ohkubo
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kurokawa édition 2010

L'histoire :

Suite à la libération du grand dévoreur d’âmes, le maître Shinigami a convoqué les huit death scythes mais, en faisant le point avec Sid, il se rend compte qu’il n’y en a que la moitié qui a répondu à son appel. Parmi eux se trouvent Asuza qui est en charge du continent asiatique et Mari du continent océanien. Dans les toilettes pour femmes, Marie en profite pour se plaindre : elle ne rêve que de se marier mais, à cause de son travail, elle n’arrive pas à garder un homme auprès d’elle. Pendant ce temps-là, Spirit nettoie à fond les couloirs : il pense que les death scythes ont été convoqués pour le remplacer et il tente désespérément de se faire bien voir. Finalement, Asuza, Marie, Spirit, Stein et Justin (du continent européen) se rassemblent auprès de Shinigami. Celui-ci leur explique que, si le grand dévoreur d’âmes a été libéré, la priorité n’est pourtant pas de le capturer mais d’élaborer un plan pour calmer la vague de démence qui a déferlé sur le monde. Puis, Shinigami annonce les remaniements qu’il a prévus : Spirit devra rester à Shibusen jusqu’à nouvel ordre en tant que sa death scythe attitrée et Marie fera équipe avec Stein. Cette dernière est catastrophée : jamais elle ne pourra se marier si cela continue ! Quelques jours après, Marie doit accompagner Maka pour tenter de parler avec Crona qui est à l’essai en vue de son intégration au sein de Shibusen...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le précédent opus était particulièrement prenant et la libération d’Asura annonçait de gros changements qui s’opèrent dans celui-ci. Le premier chapitre de ce volume sert d’ailleurs d’introduction pour nous mettre tout de suite en garde : les choses ont déjà commencé à changer et ce n’est qu’un début ! Tout d’abord, de nouveaux personnages font leur apparition au sein de Shibusen car Shinigami convoque les autres death scythes qui vont avoir un rôle important à jouer. De plus, Crona est à l’essai pour intégrer elle aussi l’établissement pendant que Stein lutte péniblement contre la folie. Beaucoup de remaniements ont lieu donc, mais l’action n’est pas mise de côté pour autant : la journée d’initiation de Crona va virer au combat contre un monstrueux golem et ce dernier ne fait pas dans la dentelle pour venir à bout de ses adversaires. De plus, l’auteur continue de disséminer des gags aussi efficaces que pertinents et décalés : entre des death scythes qui ont des conversations d’ordinaires collègues de bureau et des gens qui négocient des paquets de bonbons pendant un combat, l’humour fait toujours mouche ! Par ailleurs, l’auteur continue de nous étonner graphiquement avec des nouvelles armes au design orignal et surprenant, ainsi qu’un style dynamique et très reconnaissable. En tout cas, la lecture de ce titre est toujours un bon moment mais un petit avertissement s’impose tout de même : si vos n’aimez pas les araignées, la lecture risque de s‘avérer particulièrement difficile !

voir la fiche officielle ISBN 9782351423967