parution 26 février 2020  éditeur Soleil  collection Soleil Shojo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Shôjo

Ma petite femme T8

Zen doit se montrer digne de Hinata et accepte alors de participer à la fête de la mer. Le récit sombre.


 Ma petite femme T8, manga chez Soleil de Sano
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Hinata dépasse sa gêne et s'offre à Zen. Les deux amoureux sont sur le point de s'unir charnellement quand le téléphone du garçon sonne. Zen a alors une brève conversation avec Yoshida avant d'annoncer à Hinata qu'il ne rentre finalement pas à Tokyo. Au lieu de cela, il se rend en vitesse chez la grand-mère de Hinata pour lui demander la main de la jeune fille. Malheureusement, la vieille dame s'y oppose car elle juge que Zen n’est pas suffisamment à la hauteur. C'est alors qu'arrive un voisin pour lui dévoiler le motif du drapeau de la fête de la mer qui approche. A ces mots, Zen décide de participer si la grand-mère accepte qu'il épouse Hinata en cas de victoire. La femme accepte mais elle a plus d'un tour dans son sac...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’histoire n’a plus grand-chose à développer et cela se voit un peu trop. D’abord, Zen essaye de se montrer viril pour que la grand-mère de Hinata l’estime digne de la demoiselle. L’idée est passable mais terriblement stéréotypées et prévisible au possible. C’est après que les choses empirent. Hinata et Zen sont obligés de se déguiser en demoiselles sexy (oui, oui, Zen aussi) pour le café tenu par la classe pendant le festival. Non seulement cela vire au concours de qui est la plus sexy, mais en plus on ne voit aucun intérêt à la chose à part les costumes d’un goût plus que douteux. Enfin, le récit tente de reprendre un peu de consistance en introduisant de nouveaux personnages qui font partie d’un club de kendô. Cela sort de nulle part, on ne comprend pas ce que veulent ces messieurs et c’est amené avec des sabots énormes. Au secours !

voir la fiche officielle ISBN 9782302081888