parution 15 janvier 2020  éditeur Soleil  collection Soleil Seinen
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Humour Seinen

Prison school T23

Le groupe de Mari est sur le point de perdre et la poitrine de Meiko pourrait bien en être responsable. Sexy, barré et intense !


 Prison school T23, manga chez Soleil de Hiramoto
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Alors que Keito est sur le point de saisir le bandana de Mari, sa monture se fige. André a marché sur la bouteille en plastique, ce qui l'a un peu troublé. Mari en profite alors pour tenter de renverser la situation et s’emparer du bandana de Keito. Malheureusement, elle n'y parvient pas car elle prend appui sur Meiko qui est glissante car dégoulinante de sueur. Non seulement son attaque ne fonctionne pas mais, pire encore, son groupe perd l'étage des garçons qui s'effondre. La victoire semble alors acquise pour Keito qui jubile. André, toujours réduit à l’état de bête sauvage, donne un coup qui déchire les vêtements de Meiko. Cette dernière craint que l'on puisse voir sa poitrine et le combat dégénère de nouveau...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Plus ça va, moins ça va. Le groupe de Mari a beau essayer de rebondir à chaque problème, il y en a toujours un autre qui surgit. Cette fois, ce sont les poitrines de ces dames qui menacent d’être dévoilées devant tout le monde : entre une pudeur compréhensible, un Kiyoshi qui ne veut plus montrer son sexe et une monture pas stable, rien n’est fait pour que le groupe puisse s’en sortir. Clairement, l’auteur fait durer le suspense au lieu d’achever le duel. Tout est bon pour découvrir les demoiselles et les cadrages avantageux abondent dans ce sens. Cela donne beaucoup de moiteur et de sexy, c’est idéal pour mater. L’humour apporte de la dérision bienvenue au scénario et cela décomplexe vraiment. En plus, on a le droit à pas mal de surprises de la part de Meiko et cela nous donne furieusement envie de lire la suite. Quant à la partie avec le directeur, on hésite entre perplexité et hilarité : le scénario a perdu tout réalisme et part complètement en vrille. C’est drôle mais on ne sait pas si l’auteur sait vraiment où il va avec cela. En tout cas, l’ensemble est aussi amusant que sexy, diantre !

voir la fiche officielle ISBN 9782302080607