parution 16 octobre 2013  éditeur Glénat  collection A l'origine des contes
 Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie

Pinocchio

À la recherche de l’inspiration pour son prochain livre, un journaliste italien en visite à Paris croise le chemin d’une enfant à l’imaginaire ultra développé. De cette rencontre naîtra Pinocchio. Le conte est presque bon !


Pinocchio, bd chez Glénat de Bonifay, de Rochebrune, Smulkowski
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2013

L'histoire :

Paris, 1875. Ce soir, on joue Don Giovanni à l’Opéra Garnier. Une petite fille prénommé Louise est en coulisses pour assister au spectacle. Alors qu’on lui annonce que l’entracte est proche, elle court rejoindre son père, Gaston Reverchon, sur les marches de l’Opéra. Dans son élan, elle bouscule un homme nommé Carlo Collodi. Pour se faire pardonner de sa maladresse, Louise va servir de guide au journaliste italien pour visiter les coulisses de l’Opéra, un lieu qu’elle connaît comme sa poche. Or Louise n’est pas une enfant comme les autres. Gaston Reverchon l’a recueillie lors des bombardements prussiens de 1871 sur Paris. C’était pour lui, « la plus belle des fleurs dans un climat de désolation ». Louise possède une imagination débordante. A peine l’école terminée, elle aime se faufiler dans les arcanes de l’opéra. Avec sa marionnette, elle joue à Zerlina dans Don Giovanni. Collodi est subjugué…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La magie de l’inspiration vient souvent d’une rencontre totalement impromptue. C’est en partant de ce postulat que Philippe Bonifay explore l’étincelle fantastique à l’origine des plus grands contes, avec trois ouvrages sortant en même temps. Son Pinocchio s’appuie donc sur des faits authentiques : Carlo Collodi était un journaliste italien qui écrivait des romans et des pièces sans grand succès. Un jour, il découvre les contes de Perrault qu’il adapte en italien. Ce travail le passionne et sera sa source d’inspiration pour créer l’histoire d’un pantin de bois. Façonné par Gepetto, celui-ci ment comme il respire (son nez s’allonge, s’allonge) et il devra réussir une série d’épreuves pour devenir un petit garçon. Bonifay prend ici des libertés avec la réalité historique et choisit d’incarner l’inspiration à travers une jeune fille, véritable fantôme de l’Opéra Garnier. Il invente un Collodi visitant l’exposition universelle de 1878 où il découvre l’intérieur d’une baleine (et également la tête de la statue de la Liberté). Autant d’éléments qui lui serviront à créer un conte à double lecture, pour les enfants et les adultes. Bonifay sait nous captiver avec l’univers si enchanteur de l’enfance (cf. Zoo). C’est plutôt dans l’équilibre des personnages que le bât blesse (un peu). Tout est (trop) centré autour du personnage de Louise et on se perd un peu dans ses turpitudes. On s’éloigne de Pinocchio et on y revient sur la fin. Collodi passe un peu au second plan. On aurait davantage apprécié que Bonifay explore la psychologie de l’auteur. Le dessin est confié à Thibaud de Rochebrune qui excelle dans les décors (Opéra Garnier et Exposition Universelle magnifiquement restitués). Son découpage est remarquable, avec notamment des planches comportant un dessin d’ambiance courant sur toute la page et ses cases superposées. Cet angle d’attaque graphique permet de créer une véritable atmosphère. In fine, il reste une impression bizarre où le fil conducteur entre le Pinocchio et son inspiratrice Louise s’étiole au fur et à mesure des 72 pages…

voir la fiche officielle ISBN 9782723473040