parution 05 octobre 2018  éditeur Petit à petit  Public ado / adulte  Thème Policier

Mourir sur Seine T1

En marge de l’Armada de Rouen, un tueur s’acharne sur des marins tatoués. Une journaliste enquête sur une étonnante et retorse machination. Première partie d’un polar savamment tortueux, adapté d’un roman.


 Mourir sur Seine T1, bd chez Petit à petit de Gaët's, Salvo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Petit à petit édition 2018

L'histoire :

Dans les années 80, par une journée d’octobre, un père apprend à sa fille à faire de la plongée sous-marine dans l’estuaire de la Seine, à proximité du pont de Tancarville. L’expérience est concluante, mais quand les deux plongeurs remontent, ils ne trouvent plus la mère de famille. Ils se rhabillent, pensant qu’elle est partie se promener. Ils entendent alors des coups de feu et découvrent un peu plus loin le corps de leur femme et maman, tuée d’une balle. Vingt-cinq ans plus tard, l’estuaire de la Seine accueille un évènement maritime qui fait s’amasser le public venu en nombre sur les berges du fleuve : une armada des plus beaux bateaux du monde. Un marin fait même sensation en plongeant depuis le haut d’un majestueux voilier mexicain, le Cuauhtémoc. Aquileras fêtera son exploit le soir même dans un bar de Rouen, avec ses camarades. Mais le lendemain, 10 juillet, son corps est retrouvé sur les quais, devant le Cuauhtémoc, poignardé. Or les médecins légistes notent des détails et des incohérences incompréhensibles : un tatouage de son dos a été brûlé au fer rouge, et l’horaire de sa mort ne coïncide pas avec celui de la dégradation du corps. En bref, il semble qu’Aquileras fut encore vivant 3h après avoir reçu le coup de poignard en plein cœur. Les policiers enquêtent, ainsi qu’une jeune et ambitieuse journaliste prénommée Maline…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après avoir réalisé différentes biographies en BD dans le milieu du rock (les Beatles, Nirvana…) pour les éditions Petit à Petit, le scénariste Gaet’s adapte aujourd’hui le roman policier de Michel Bussi Mourir sur Seine. L’affaire de crime, tortueuse et complexe, que nous découvrons dans ce tome 1, semble se nourrir d’une vengeance et se construire sur une étonnante sociologie. En tout cas, les bases solides et documentées découlent sur une belle densité d’éléments – sur 75 pages, pour ne rien gâcher. L’intrigue trouvera sa conclusion dans un tome 2, dont la parution sera concomitante à l’édition 2019 de l’Armada de Rouen… Un évènement qui sert justement de contexte à l’enquête doublement menée par des policiers et une journaliste sexy, sportive et rouquine. L’adaptation BD du roman se fait au rythme de 8 chapitres, cadencés à chaque fois par une ou plusieurs pages de textes et d’éléments iconographiques. Ici l’idéal de la piraterie, là des extraits du roman, là encore le destin tragique de la fille de Victor Hugo à Villequier, site qui sert également de cadre au déroulement du polar. Pour le moment, beaucoup de pistes et d’indices sont délivrés, sans qu’on se doute le(s)quel(s) se révèleront probants – un bon signe, en matière de polar. L’affaire est dense, les protagonistes nombreux et le jeune dessinateur italien Salvo, dont c’est ici la toute première BD, se donne de la peine pour mettre en scène (et en Seine…) l’action, malgré un style semi-réaliste encore irrégulier et parfois imprécis. Notamment la colorisation très contrastée et parfois un peu baveuse s’entrechoque avec le registre souvent terne du polar.

voir la fiche officielle ISBN 9791095670711