parution 20 août 2014  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Nemesis – cycle 1, T1

Level eleven

Deux agents du FBI ont beaucoup d’enquêtes à résoudre, dont l’une d’elles les conduit aux frontières du réel… Un début tonitruant pour une réédition toujours moderne et particulièrement efficace.


 Nemesis – cycle 1, T1 : Level eleven (0), bd chez Soleil de Ange, Janolle
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2014

L'histoire :

Christopher se balade dans la nuit avec son grand-père Peter. Soudain, au détour d’une rue, les températures chutent de façon anormale. Chris sent même ses doigts se geler. Peter le pousse dans un magasin pour le protéger et sort un revolver. Cependant, une forme énorme s’avance lentement dans la rue. Horrifié, Chris voit son grand-père complètement déchiqueté. Le FBI enquête, mais très vite, on leur enlève l’affaire pour la donner à la CIA. Il faut dire que le FBI est très occupé par d’autres affaires délicates. Alors qu’ils sortent du bureau après un interrogatoire, les agents Fisher et Mallow rentrent dans un snack pour prendre un verre. Malheureusement, le guichetier semble mal à l’aise et deux hommes costauds aux lunettes noires les regardent avec un air méfiant. Fisher sent que les choses ne tournent pas rond et soupçonne une prise d’otages. Au lieu de suivre les sages conseils de son coéquipier, Fisher continue à discuter avec le guichetier. Finalement, l’homme aux lunettes noires sort son arme tandis que son compagnon s’apprête à tirer. Vif comme l’éclair, Mallow dégaine et tire sur le deuxième homme. Fisher parvient à persuader l’autre qu’il doit lâcher son arme pour éviter de plus gros ennuis. Sains et saufs, les deux agents sortent dans la rue, mais Mallow est furieux : Fisher ne respecte pas les règles et met en danger tout le monde...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Voici le début d’une enquête qui mêle les genres policier et fantastique. L’album cite plusieurs fois la série télévisée X-Files et ce n’est pas anodin, tant les deux séries se ressemblent. Dans la BD, le casting met en scène également un duo particulier du FBI. La scène de braquage du début sert surtout à comprendre la psychologie de Fisher et Mallow dans un cas extrême. De façon subtile, on découvre ce duo atypique qui cesse jamais de se disputer, tant leurs personnalités sont différentes. Fisher est une tête brûlée qui fonce sans réfléchir ; tandis que Mallow est sage et raisonnable. Leurs façons d’agir sont différentes et donnent lieu à des disputes cocasses, qui apportent de la légèreté à l’ensemble. Car pour le reste, le propos est sombre. On est bien dans une histoire policière où les affaires s’enchaînent comme les mauvaises nouvelles et le FBI a du pain sur la planche. Du coup, le duo se retrouve avec plusieurs problèmes à gérer en même temps et la narration en devient trépidante. Les pauses sont rares et les seuls passages calmes sont aussi là pour évoquer les enquêtes en cours. Les dialogues sont percutants et l’action savamment dosée. L’affaire principale est certainement la plus dangereuse, mais aussi la seule qui fait basculer l’histoire dans le surnaturel. La CIA cache une sinistre besogne qui aurait été initiée par les nazis au temps de la seconde guerre mondiale. On est encore une fois dans la thématique de X-Files, avec la théorie du complot où le gouvernement expérimente des nouveautés troubles et inquiétantes. Toutefois ici, les extraterrestres sont remplacés par des robots high-tech très dangereux. Le scénariste Ange ménage ses effets et dévoile par petites touches la vérité sur ce projet. Le suspense reste entier à la fin du premier épisode et ménage des bonnes surprises pour la suite. Le dessin d’Alain Janolle est très efficace, lui aussi. Dans un style aéré et proche de la ligne claire, le graphisme soigné et expressif participe à une lecture fluide et agréable. Les couleurs de Caroline Van Den Abeele terminent de conférer une ambiance glauque parfaite. Un début très prometteur pour une série policière judicieusement rééditée, qui joue sur le surnaturel : la vérité est-elle ailleurs ?

voir la fiche officielle ISBN 9782302038189