parution 30 novembre 2011  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Autour du 9ème art, Historique

Notre Dame de Paris T1

Le peuple parisien découvre Quasimodo, le sonneur de cloches de Notre-Dame, et en fait une sorte de Dieu grotesque. Quand Benjamin Lacombe illustre le célèbre roman de Victor Hugo, on touche au sublime !


 Notre Dame de Paris T1, bd chez Soleil de Hugo, Lacombe
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

Pierre Gringoire est un auteur raté, qui a du mal à vivre de sa plume. Il doit multiplier les projets, mais sans réel succès. Au 6 janvier 1842, il est sollicité pour diriger un mystère, une pièce de théâtre qui mêle humour et drame sur un sujet religieux. La représentation a lieu au Palais de Justice. Fier de son rôle de metteur en scène, Pierre fait un long discours pour présenter son œuvre, mais le public n’est pas du tout réceptif. Tout le monde est venu pour assister au défilé des ambassadeurs et des grands de ce monde. Pierre a de plus en plus de difficultés à parler, tant le brouhaha est général. D’autant que le facétieux Clopin Trifouille se moque de lui ouvertement. La pièce est interrompue à plusieurs reprises et se finit dans la confusion la plus totale avec une élection improvisée des plus surprenantes : le peuple, déchaîné, se choisit un nouveau Pape des fous. Dans un désordre indescriptible, la populace se plaît à présenter des hommes boiteux ou défigurés, comme autant de candidats monstrueux. Une personne fait rapidement l’unanimité : le bossu de la cathédrale Notre Dame, Quasimodo. Voûté, rendu sourd par le son des cloches et le regard torve, Quasimodo est d’une laideur repoussante. Acclamé par la foule et transporté par les spectateurs en délire, le misérable devient le nouveau Pape des Fous. La pièce se finit sur cette liesse absurde et Pierre Gringoire est désespéré. Seul et toujours sans le sou, il erre dans les rues de Paris, maudissant l’infortune. Dans un coin de rue, il aperçoit une jeune fille aux beaux cheveux noirs : Esméralda, la danseuse bohémienne, dont certains parlaient pendant la cérémonie. Distrait par cette superbe apparition, il décide de suivre la belle dans le dédale des rues de Paris...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Victor Hugo en bande dessinée ? Pas tout à fait... même si le plus célèbre des romanciers français aimait dessiner et peindre. En réalité, les éditions Soleil continuent la réédition de chefs d’œuvre de la littérature illustrés (et non bédessinés) par Benjamin Lacombe. Après Les contes macabres d’Edgar Alan Poe, voici donc le célèbre Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, initialement publié en 1831. L’objet est luxueux et se présente comme un ouvrage ancien, superbement broché. A la façon des éditions Hetzel, le livre devient une véritable œuvre d’art avec le travail de Benjamin Lacombe. Alternant les styles, Lacombe passe de la gravure d’antan aux enluminures, puis aux dessins en couleurs. Chaque partie du livre démarre par une grande illustration de deux pages qui met en scène un moment fort de l’histoire. La composition est sublime et la mise en couleurs souvent sombre, mais délicate. Le début de chaque chapitre est orné de formes en arabesques et d'un médaillon qui représente l’un des personnages phares de l’épisode : Quasimodo, Esméralda ou même une gargouille de la cathédrale de Paris. On retrouve ainsi avec plaisir les personnages célèbres créés par Hugo : le difforme Quasimodo est touchant de laideur et de solitude, tandis que l’archidiacre Frollo est un personnage inquiétant et anguleux. La célèbre Esméralda, elle, est divine de beauté et de mystère. Le graphisme de Lacombe est un savant dosage de traits caricaturaux et de beauté plastique, d’aspérités et de finesse, ce qui correspond parfaitement au style de Hugo, qui a toujours prôné le mélange du laid et du beau. De plus, Lacombe varie les plaisirs en offrant quelques planches immenses pour représenter le décor de Paris. La cathédrale Notre-Dame, personnage à part entière dans le récit, est pleine d’une puissance majestueuse, inquiétante et envoûtante à la fois. Le roman réédité par Soleil est divisé en deux tomes. Ce premier volume intègre les cinq premiers livres, dans leur intégralité, avec l’ajout des notes explicatives sur certaines locutions latines ou références érudites. Il faut toutefois préciser que sa lecture en est ardue. Malgré la popularité du roman et de l’histoire passée à la postérité, Notre-Dame de Paris est difficile d’accès, tant Hugo multiplie les digressions de tous poils, passant allègrement d’une considération politique de l’époque à un véritable traité universitaire sur l’évolution de l’architecture dans le monde. Cependant, cette édition est magnifique et ravira les collectionneurs.

voir la fiche officielle ISBN 9782302018372