parution 26 août 2011  éditeur Soleil  collection 1800
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Historique, Policier

Sherlock Holmes et le Necronomicon T1

L’Ennemi Intérieur

En visitant les îles Shetland, Sherlock Holmes assiste un drôle d'événement qu'il interprète comme un appel. Il retourne aussitôt à Londres... Après le succès du premier diptyque (contre les vampires), le Sherlock de Cordurié et Laci revient en force !


 Sherlock Holmes et le Necronomicon T1 : L’Ennemi Intérieur (0), bd chez Soleil de Cordurié, Laci
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2011

L'histoire :

Après avoir bouclé son enquête sur les vampires de Londres, Sherlock Holmes quitte l'Angleterre pour partir en expédition. Durant son périple, qui doit l'amener jusqu'à la péninsule antarctique, le détective écrit un courrier à son ami de toujours, le docteur John Watson, afin de lui faire part des changements qu'il vit dernièrement. Tout d'abord, lui qui est d'habitude si asocial, s'est lié d'amitié avec tout l'équipage, ainsi qu'avec un biologiste suédois. Ensuite, il ne prend dorénavant plus aucune drogue et s'est découvert une passion pour la littérature... lui qui a pourtant toujours détesté ça. Plus tard, lors de la visite des îles Shetland en compagnie de l'équipage, Sherlock découvre l'exacte scène finale de son duel contre Moriarty aux chutes de Reichenbach, en haut d'une montagne ! Le détective sait qu'il ne s'agit pas d'une hallucination. Une fois rendu au sommet de la montagne, il découvre avec stupéfaction que dans cette version du duel, c'est Moriarty qui remporte la victoire. Pour Holmes il ne fait aucun doute que quelqu'un l'appelle à retourner à Londres. Poussé par sa curiosité, il n'a aucune envie de refuser l'invitation. Il met donc de côté son projet de vivre quelques temps au Brésil et retourne en Angleterre. Sur place, Sherlock découvre qu'un grand nombre de ses indics ont été mystérieusement éliminés. Il se rend ensuite sur le lieu du meurtre de Norton Fisback, afin d'y trouver d'éventuels indices...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après le succès du premier diptyque consacré aux suceurs de sang londoniens, le trio composé de Sylvain Cordurié (scénario), Vladimir Krstic (dessins) et Axel Gonzalbo (couleurs) envoient Sherlock Holmes dans une nouvelle aventure fantastique, en deux tomes. Alors que le célèbre détective s'étonne des nombreux changements récemment opérés en lui, il rentre de toute urgence à Londres et tombe nez à nez avec un Moriarty mort-vivant ! Ce dernier lui fait alors une révélation des plus troublantes. Alors qu'il tente d'arrêter les agissements de son ennemi de toujours, Holmes se pose de plus en plus de questions. Lui d'ordinaire si cartésien, se demande pourquoi l'apparition d'incidences fantastiques dans sa vie (vampires, mort-vivant, magie occulte...) ne le dérangent pas plus que cela. De même, la Reine Victoria et ses hommes ne semblent pas plus étonnés que cela face à ces événements, et cela le laisse plutôt perplexe. Le scénariste réussit une nouvelle fois à nous passionner tout au long de cette aventure, où Sherlock n'a jamais paru aussi perdu. Efficace, le récit se lit d'une traite, avec un final qui donne envie de découvrir la conclusion au plus vite. Les décors du XIXe siècle victorien sont eux aussi très plaisants, une nouvelle fois au rendez-vous avec un excellent résultat. L'ambiance de cette première partie fait la part belle à des arrières-plans plus lumineux, le principal de l'action se passant pendant la journée, contrairement au diptyque précédent qui se déroulait majoritairement de nuit. Une excellente série à ne surtout pas manquer !

voir la fiche officielle ISBN 9782302016248