parution 19 avril 2019  éditeur Bliss Comics  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Espionnage Super-héros

Ninja-k

Colin King est un Ninja d'un nouveau genre, capable de réaliser tout type mission, même les plus impossibles. Un tome volumineux à la gloire d'un personnage Valiant qui retrouve de son tranchant dans des récits haletants.


Ninja-k , comics chez Bliss Comics de Gage, Giorello, Stroman, Winn, De La Torre, Juan Jose Ryp, Olivetti, Villarubia, Bellaire, Dalhouse, Rodriguez
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bliss Comics édition 2019

L'histoire :

Tout a commencé pendant la première guerre mondiale. À l'époque, la Grande-Bretagne et le Japon étaient alliés, le Japon voulant récupérer des territoires envahis par l'Allemagne. Pour aider à lutter contre l'Axe, l'Empire du Soleil Levant a envoyé aux Britanniques un guerrier issu d'une science du combat oubliée : le Ninja. Avec ce soldat de l'ombre et cette arme surpuissante, ils ont pu gagner de nombreuses batailles importantes. Ninja-A est resté après la guerre mais les Anglais savaient qu'il reviendrait au Japon un jour. Ils lui demandent donc de former un nouveau Ninja, Ninja-B. Le premier agent britannique était spécialisé dans les outils technologiques et a conçu de nombreux gadgets mortels. Ninja-A et Ninja-B avaient un lien fort, de maître à élève, mais une nouvelle guerre allait bientôt les séparer : la seconde guerre mondiale ! Les deux anciens partenaires se sont affrontés de nombreuses fois pendant le conflit et ont fini par un duel mortel à Hiroshima. Ils n'ont pas survécu au Little Boy, la bombe H lancée sur la ville. Cependant, la formation Ninja ne s'est pas éteinte, puisque Ninja-B a tout enseigné à Ninja-C. Le MI6 a alors choisi d'utiliser un véritable maître en arts martiaux : le Jonin. Non seulement il était qualifié pour tout type d'entraînement mais cela permettait en plus aux agents confirmés d'être sur le terrain. Le plus doué des Ninja fut certainement le Ninja-K.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Valiant a fait quasiment le tour de ses personnages en leur consacrant des aventures exclusives. Bloodshot, X-O Manowar, Doctor Mirage, Livewire, Gilad (etc) ont tous eu leur propre série, voire leur intégrale. L'heure est venue pour Ninja-K de rentrer dans la liste, avec en plus une belle intégrale volumineuse comme sait parfois le faire Bliss Éditions. Pourtant, Colin King ressemble d'habitude à un second couteau (ou plutôt katana) sur bon nombre de crossovers où il apparaît. Cet opus va lever tous vos doutes sur ce super-héros spectaculaire : il ne vieillit pas, peut piloter des hélicoptères, sait séduire n'importe quelle femme, est maître dans les arts martiaux, peut guérir rapidement de ses blessures et connaît toutes les technologies les plus pointues. Ce mélange de James Bond et de Bruce Lee est une vraie machine de guerre. Alors, comment lui trouver des adversaires à sa hauteur et des dangers qui pourraient l'inquiéter ? Tout simplement en inventant d'autres Ninjas comme lui avec toute une organisation secrète qui les contrôle. C'est la bonne idée de Christos Gage, qui imagine que Ninjak est en fait Ninja-K, un Super soldat parmi tant d'autres qui partagent le même nom, avec la dernière lettre qui change, comme pour signer leur matricule. Comme on pouvait s'y attendre, ses aventures ne font pas dans la dentelle et sont des modèles d'efficacité et de rythme haletant. Tout est ultra nerveux, des dialogues à la voix-off, sans compter les combats spectaculaires et les incessantes bottes secrètes qu'utilise Ninja-K. C'est tellement punchy qu'on retrouve les grandes heures d'un autre soldat violent : Bloodshot, d'autant que comme lui, Ninja-K va apprendre que ses chefs cachent de lourds secrets. Valiant se distingue encore en proposant de nouveaux personnages charismatiques et des ennemis effroyables comme la Mortelle, qui peut reprendre vie en possédant le corps des autres, le Jonin maitre du combat ou Linton March, adepte des sciences occultes. On retrouve également avec plaisir certains autres personnages de la firme comme le Guerrier Eternel, Punk Mambo,, Doctor Mirage et bien-sûr Livewire, qui entretient une relation avec l'agent du MI6. Les trois grandes histoires sont de qualité inégale mais restent toutes d'une efficacité redoutable, à l'image de son personnage phare. Le changement de dessinateur fait aussi parfois bizarre, tant ils sont différents mais la prestation graphique de Tomas Giorello et les couleurs d'Andrew Dalhouse sont tellement incroyables qu'on se consolera facilement. Vous l'aurez compris : cette intégrale, c'est une tuerie !

ISBN 9782375781401