parution 02 mai 2018  éditeur Casterman  collection Paperback
 Public ado / adulte  Thème Historique

Au temps des reptiles

Moments de la vie ordinaire dans les marécages pour un spinosaurus mâle au temps du cénomanien : chasse, fécondation, rivalités sanglantes… Une incroyable immersion, cinématographique, au temps de la préhistoire.


Au temps des reptiles, comics chez Casterman de Delgado
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2018

L'histoire :

Il y a 94 millions d’années, dans la zone nord de l’Afrique, chaude, humide et marécageuse – qui n’était pas encore rattachée au continent – un spinosaurus mâle se balade. Il a une imposante crête cornue sur le dos et le visage couvert de cicatrices, stigmates témoins d’anciens conflits avec des congénères. Il traverse une steppe boueuse jonchée de troncs d’arbres morts, puis rejoint la forêt. Il assiste avec mépris au combat que se livrent deux vélociraptors pour se départager une patte ensanglantée d’un autre saurien. Dès la lisière franchie, il plonge dans la mangrove et profite de ses capacités amphibies pour se mettre en chasse. Malgré sa crête qui dépasse de la surface de l’eau, il nage relativement discrètement. Il croque un bébé crocodile qui vient à passer, puis fait une petite sieste digestive, entre deux eaux. Soudain, un deltadromeus se jette à l’eau en pleine panique, poursuivi par une horde d’immenses paralititans, des herbivores. Avec leurs lourdes et larges pattes, ces derniers piétinent leur proie, jusqu’à la broyer. La bestiole les avait certainement « agacés » avec ses copains. Une mare de sang succède aux remous provoqués par cette vendetta. Leur crime collectif commis, les herbivores s’apprêtent à repartir. Lorsque l’un d’eux repère le spinosaurus immobile. Il lève une patte menaçante en sa direction. Le spinosaurus surgit alors brusquement de l’eau et se tapit face à ses agresseurs, prêt à contre-attaquer. Il ne tient pas forcément au combat, mais d’un coup d’ergot bien placé, il prévient de ses capacités…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bienvenue sur Terre, il y a 94 millions d’années, à l’époque des grands sauriens, précisément sous le Cénomanien, dans une zone correspondant globalement à l’actuelle Egypte – bien que la Terre ne ressemblait alors aucunement à celle d’aujourd’hui. Un territoire de jungle, marécageux et évidemment peuplé par les premiers locataires de la planète : les monstrueux dinosaures qu’affectionnent particulièrement les enfants. Comme le confirment les deux préfaces d’Alan Dean Foster (écrivain) et Barbara Grandstaff (paléo-biologiste), ce contexte minutieusement mis en place par l’américain Ricardo Delgado correspond à ce qu’on sait de cette période préhistorique, du moins selon les dernières recherches en la matière. Au gré d’une narration 100% visuelle – un dinosaure n’a que peu de conversation – et d’un découpage serré alternant cases larges, géantes, panoramiques et minuscules, Delgado nous convie à une incroyable immersion dans les mœurs ordinaires de l’époque. Du reste, les dinosaures n’ont pas besoin de causer pour rendre la narration explicite quant à leurs intentions. Dès la première case, le lecteur est immergé dans une ère aussi crédible que frissonnante, et emmené par le souffle épique d’un rythme séquentiel cinématographique. Il y a ainsi des conflits meurtriers, des scènes d’horreur, de l’espionnage, des courses-poursuites, des phases contemplatives et même des moments de tendresse et d’amour ! Cerise sur le dino : en conclusion, le héros incarné par un spinosaurus mâle s’éloigne dans le coucher de soleil, comme le fait Lucky Luke au terme de chacun de ses albums (mais sans chanter I’m a poor lonesome dinosaure…). Ce récit incroyable de plus d’une centaine de planches est une prouesse qui a dû réclamer autant de passion que de travail. Un dossier graphique et pédagogique final revient sur les intentions et la documentation de l’auteur. Un « must have » du genre.

voir la fiche officielle ISBN 9782203158467