parution 12 février 2010  éditeur Milady Graphics  Public ado / adulte  Thème Policier, Mondes décalés Graphic Novel

Grandville T1

Inspecteur LeBrock de Scotland Yard

Un inspecteur de Scotland Yard part enquêter sur Paris pour découvrir les ressorts d'une affaire où les plus grands sont mêlés. Un polar fantastique brillamment mis en scène, signé Bryan Talbot...


 Grandville T1 : Inspecteur LeBrock de Scotland Yard (0), comics chez Milady Graphics de Talbot
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Milady Graphics édition 2010

L'histoire :

En arrivant sur les lieux d’un suicide, l’inspecteur LeBrock de Scotland Yard constate rapidement que la mort de Raymond Leigh-Loutre n’est pas vraiment de son fait. Les éléments font penser à une mise en scène et tout indique que les meurtriers seraient venus de Grandville. Sans plus attendre, l’inspecteur, accompagné de son assistant Roderick Ratzi, part pour la capitale française, ville la plus peuplée au monde. Après un passage à leur hôtel, les deux policiers arrivent aux Folies Bergères où la victime se rendait régulièrement. Il y voyait Coco, une danseuse qui, depuis, se serait suicidée, elle aussi. Elle était l’habilleuse de la plus célèbre danseuse de la salle de spectacle. LeBrock et Ratzi courent immédiatement vers la loge de Sarah Blaireau. La demoiselle est retenue par trois bandits faisant partie des Chevaliers de Lyon, dont se débarrasse assez rapidement l’inspecteur de Scotland Yard. Une fois miss Blaireau en sécurité, les deux policiers reprennent leur enquête et découvrent une affaire beaucoup plus sombre qu’elle ne le paraissait à l’origine…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’auteur anglais Bryan Talbot est un artiste reconnu pour sa participation à la série Sandman et pour les Aventures de Luther Arkwright. Sa dernière création en date se nomme Grandville et raconte les tribulations d’un inspecteur de Scotland Yard à Paris. Clairement inspirée par les travaux d’Arthur Conan Doyle, l’histoire présente apporte une approche plus originale, notamment en raison du background minutieux fictif et inventé par Talbot. Par exemple, en remportant la guerre contre l’Angleterre, Napoléon fit de cette gigantesque île une province française, avant quelques années plus tard de lui donner son indépendance suite à des activités révolutionnaires indépendantistes. Le contexte uchronique et steampunk est original, où l’on croise également robots et inventions fantaisistes. Le rythme de l’histoire est assez soutenu, ponctué de nombreuses touches d’humour et se révèle franchement distrayant. L’autre particularité de ce one-shot est le style de Talbot qui, contrairement à d’habitude, dévoile un dessin plus épuré qu’à l’accoutumée, mais bigrement convaincant. Son sens du découpage est d’ailleurs parfaitement mis en valeur dans un prologue très cinématographique. L’autre élément, plutôt marquant lui aussi, est la zoomorphie des personnages : la quasi-intégralité des intervenants a donc une tête d’animal. Là aussi, pour un essai, Talbot réussit son pari. En rendant hommage au caricaturiste JJ Grandville, à l’illustrateur de science fiction Robida et à sa passion pour la culture française (on croise Bécassine au coin d’une case), Bryan Talbot offre une enquête originale dans son traitement. Une belle découverte que ce Grandville à l’édition si soignée.

voir la fiche officielle ISBN 9782811202507