parution 09 mai 2012  éditeur Panini Comics  collection Best Of Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Spider-Man - La mort de Jean Dewolff

De nombreuses sagas ont marqué la mémoire des fans de Spidey, et celle-ci mérite qu’on s’y penche. En effet le Rédempteur se distingue par sa pathologie mentale, proche de la schizophrénie. Des épisodes sombres et angoissants !


Spider-Man - La mort de Jean Dewolff, comics chez Panini Comics de David, Buckler, Buscema, Sharen, Jackson, Yomtov, Roussos
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2012

L'histoire de la série :

Cet album contient les épisodes suivants : Peter Parker The Spectacular Spider-Man #107-110 ; The Death of Jean Dewolf, part 1-4 : Original Sin, Sin of Pride, He Who Is Without Sin, All My Sins Remembered (La mort de Jean Dewolf) et Spectacular Spider-Man #134-136, Return of Sin-Eater part 1-3, Sin-Cere, Sin-Thesis, Sin-Ister (Le retour du Rédempteur)

L'histoire :

Jean Dewolf est fille de flic. Malgré une situation familiale difficile, elle a réussi à devenir le premier commissaire du "sexe faible". Curieusement, elle éprouve une sorte de soulagement et sa vie défile sous yeux… Quelques instants plus tard, ses collègues du NYPD découvrent son corps sans vie dans son appartement. Toute la ville est sous le choc, y compris un certain Monte-en-l'air, qui l’appréciait et avait pu « travailler » avec elle. Cette affaire déstabilise le héros. Peter Parker culpabilise de ne pas avoir su protéger son amie. Il devient obsédé par la recherche de l’assassin, au point où il commence à tabasser divers petits malfrats, pour les faire parler. Devenu irascible et violent, Peter se brouille avec ses proches. Même lui a du mal à se reconnaître...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Retour dans les années 80, pour un Best-Of qui compile quatre premiers épisodes, de la fin 1985 - début 1986, et leur suite en trois autres, de 1988. A l'époque,Jim Osley (aka Christopher Priest), le responsable éditorial du titre, souhaite faire entrer Spider-Man dans l'âge adulte, en introduisant une dramaturgie qui contrebalance avec l'aspect soap. Il s'agit de casser un peu l'image puérile de Spider-Man. Rappelons juste que quatre ans avant, un certain Frank Miller a fait la démonstration, avec Daredevil, qu'on pouvait faire du comics de Super-Héros Marvel pour adulte... Peter David pense à confronter l'Araignée à un tueur psychotique. Un personnage qui serait un Docteur Jekyll et Mister Hide modernisé. C'est ainsi que le Rédempteur va semer la panique en faisant couler le sang. Un homme qui semble ordinaire, mais qui souffre d'un dédoublement de personnalité, son "mauvais double" hurlant vengeance et abattant froidement des symboles de la société. Le commissaire Jean Dewolf et un prêtre n'y survivront pas, et il s'en prendra même à Jameson ! L'album débute avec un remarquable épisode, où Daredevil, justement, fait un bout de chemin avec le Tisseur. Côté graphismes, ils sont très représentatifs de l'époque. On est encore en présence de découpages très classiques, mais c'est Rich Buckler qui s'en sort le mieux. Certes, l'ensemble a pris un petit coup de vieux, mais on ne boudera pas non plus notre plaisir de fan !

voir la fiche officielle ISBN 9782809424492