parution 01 décembre 2010  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Spider-Man (revue) – V 2, T131

Le château de sable (kiosque)

Les Super-Héros sont éternels et leur vie un éternel recommencement. En tout cas c'est le sort actuel du Tisseur, dont les vieux ennemis ressortent un à un du placard. Après Electro, l'Homme Sable et le Rhino font leur come-back !


 Spider-Man (revue) – V 2, T131 : Le château de sable (0), comics chez Panini Comics de Kelly, Van Lente, Pulido, Rodriguez, Hollingsworth, Rivera
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2010

L'histoire :

Cela fait bien longtemps que Peter Parker n'a pas eu de vacances. Et ce n'est pas ce Noël annoncé qui dérogera à la règle. Electro a démoli le bâtiment du Bugle, et son amie Carlie, qui travaille au laboratoire de la police scientifique de la ville, est sur le point de se faire virer. Elle travaille sur une série de trois crimes et devait pratiquer les analyses des armes retrouvées à proximité des victimes. Or un pic à glace, un marteau et un poignard de chasse ont disparu des casiers de son labo, sans explication rationnelle. Les caméras de sécurité n'ont détecté aucun mouvement et la mémoire des serrures montre que personne n'a tenté de les ouvrir. Le soir même, Spidey enquête dans le Sud du Bronx et se rend au domicile de la première victime. Il s'agit de la mère d'une petite fille disparue quelques jours auparavant. Un déplacement classique, jusqu'ici, sauf qu'il y retrouve une foule de portraits de Super-Vilains, et des correspondances d'une vieille connaissance : l'Homme Sable !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Comme on vous l'annonçait il y a peu, une foule de Vilains qui ont marqué la mémoire des plus vieux fans, s'apprête à connaître un revival des plus spectaculaires. Dans cet opuscule, l'Homme Sable et le Rhino sont donc à l'affiche. Une moitié du mag' est consacrée à la minisérie Le château de Sable. Elle constitue le clou du spectacle et, une fois n'est pas coutume pour les parutions kiosque, éclipse le reste du numéro. Son scénario, signé Fred Van Lente (Marvel Zombies, X-Men Noir, Deadpool, 4 Fantastiques) reprend les thèmes chers aux lecteurs de l'Araignée. Les relations humaines se retrouvent au centre de la narration, par le prisme de l'enfance. On retrouve une morale qui colle particulièrement bien aux problèmes de conscience de Peter Parker : comment faire le bien et finalement douter des décisions qu'on a prises ? C'est ainsi qu'on renoue avec la tradition du goût amer de la victoire pour le Monte-en l'air, comme Stan The Man Lee savait si bien le faire. Le graphisme surprenant de Javier Pulido (Human Target, Batman, Hulk) s'inscrit ici dans la ligne directe d'un Paolo Rivera : un trait fin, à la fois souple et anguleux, qui réussit à allier modernité à une touche rétro. Qu'on aime ou pas, on ne pourra pas lui reprocher son manque d'originalité. Les couleurs de Javier Rodriguez s'adaptent parfaitement à ce parti-pris esthétique. Au final, cet épisode nous a procuré un réel plaisir, dont l'exemple parfait est celui de voir notre héros affublé d'un bonnet, d'une écharpe et de toute la panoplie du frileux en hiver !

ISBN T 05309-131-F