parution 05 octobre 2010  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Wolverine (revue) – Revue V 1, T201

Fou dans la tête (1) (kiosque)

Le début d'un arc qui fait partie des aventures les plus angoissantes de Logan. Le célèbre X-Man est réduit à un simple aliéné, détruit par la camisole chimique, enfermé dans un inquiétant asile et amnésique !


 Wolverine (revue) – Revue V 1, T201 : Fou dans la tête (1) (0), comics chez Panini Comics de Aaron, Paquette, Lacombe, Fairbairn, Kubert
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2010

L'histoire :

Patient X, séance 9. Troubles délirants. Schizophrénie paranoïde. Complexe d’Œdipe. Danger pour lui-même ? Danger pour les autres ? Augmenter la posologie. Voici ce qu’on peut lire sur la fiche d’un soignant qui mène un entretien avec Logan, via un émetteur-récepteur placé en hauteur dans la chambre capitonnée où il est enfermé, assis dans un coin et prisonnier d’une camisole de force. Extraits du dialogue qui s’en suit : « Que vous évoque votre enfance ? » - « Je me souviens d’une grande maison, de ma santé fragile… Et de la mort de mon père…Je crois que c’est moi qui l’ai tué. »-« Avez-vous d’autres souvenirs ? » - « J’ai été élevé par des loups. Non, des blaireaux, ou peut-être des fouines. J’ai fait la guerre civile espagnole. J’ai été samouraï au Japon. Je suis tombé amoureux d’une princesse indienne. On vivait dans une cabane, mais elle est morte. Puis elle est ressuscitée et morte à nouveau. J’ai des amis qui volent et se téléportent. Je suis allé sur la lune. J’ai vu le futur. » - « OK, arrêtez là. Pensez-vous que ce que vous dites a du sens ? » - « Non, je suppose que cela semble assez… » - « Assez quoi ? Allez, dites-le ! » - « Fou. Je parle comme un fou. »

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La ligne éditoriale des mensuels n’est pas toujours facile à suivre, mais l’avantage avec cet épisode est que le plus charismatique des Mutos semble avoir subi un reset total. Les compteurs sont remis à zéro et tout l’intérêt réside dans le fait que le lecteur ignore ce qui a conduit le héros à se retrouver dans un asile. Pour le reste, le contexte à huis clos, la confusion mentale entretenue par des méthodes qui sont l’apanage de bourreaux plutôt que de soignants, le portrait d’un Docteur sadique complètement azimuté, contribuent à tisser une ambiance qui va de l’étrange à l’effrayant. Aaron a le goût des contextes violents et socialement décalés (Scalped). Mais là, il s’amuse à jouer avec tous les poncifs de la psychiatrie… Et ça fonctionne ! Il y a une forme d’intensité et de climat malsain qui colle parfaitement avec l’affaiblissement de Wolverine, rendu doux comme un agneau et inoffensif, voire timoré et craintif ! De quoi ravir les fans, qui attendront avec impatience la dernière page du numéro pour voir la bête se réveiller… Notons que l’expérience de Paquette (Tom Strong, X-Men, Punisher, Gen 13, Batman) lui permet d’associer un dessin parfait pour ce contexte angoissant…

ISBN F023065435