parution 01 juin 2016  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Anticipation Seinen

Akira (Noir et blanc) Edition originale T1

2019, Néo-Tokyo. Kaneda et sa bande font une virée en moto mais tout dégénère quand leur chemin croise celui d’un enfant au corps de vieillard et que l’armée débarque. Une édition de très bonne qualité pour une œuvre cultissime et génialissime !


 Akira (Noir et blanc) Edition originale T1, manga chez Glénat de Otomo
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Red Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2016

L'histoire :

En 2019, trente-huit ans après la Troisième Guerre mondiale, Néo-Tokyo se reconstruit et se prépare à accueillir les Jeux Olympiques l’année prochaine. Kaneda et sa bande sont des jeunes de 15 ans un peu paumés qui aiment faire des virées nocturnes en moto, se droguer et se battre contre les gangs de motards rivaux. Cette nuit n’échappe pas à la règle et le groupe s’élance à vive allure dans les rues. Soudain, en plein milieu d’une route désaffectée, un des garçons, Tetsuo, aperçoit la silhouette d’un enfant. Il tente de l’éviter et sa moto explose avant même de percuter l’enfant. Les autres jeunes hommes s’arrêtent et Kaneda assiste à un spectacle étrange : l’enfant, intact, a l’apparence d’un vieillard et un numéro 26 tatoué dans la paume de sa main. Soudain, ce dernier se met à devenir transparent jusqu’à disparaître. C’est alors que l’armée, qui semble à la poursuite du gamin, débarque à son tour et embarque Tetsuo, gravement blessé. Le lendemain matin, Kaneda et les autres membres du gang ont le droit à un sermon musclé par le directeur de leur centre d’apprentissage professionnel en mécanique et au prof de sport qui leur assène quelques coups de poing pour leur apprendre la discipline. Ils n’ont pas de nouvelles de Tetsuo mais l’enfant au corps de vieil homme va refaire surface. Quant à Tetsuo, il se réveille dans un hôpital de l’armée avec des pouvoirs étonnants après qu’on l’a opéré pour lui trafiquer le cerveau. Loin de se soumettre comme les autres cobayes, le jeune homme décide de s’évader de manière sanglante, et va utiliser ses nouveaux dons pour se faire respecter, n’hésitant pas pour cela à tuer tous ceux qu’il croise...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Non, vous ne rêvez pas, Akira est de retour dans une nouvelle édition ! Cette édition, en noir et blanc, est pilotée depuis le Japon par Otomo himself et présente une version plus fidèle de l’œuvre : nouvelle traduction, onomatopées sous-titrées (au lieu de retouchées comme dans certaines versions), sens de lecture japonais, et jaquette originale. Pour ceux qui n’auraient pas encore lu ce manga culte entre tous, on y suit des jeunes paumés de 15 ans qui parcourent la ville à moto la nuit pour affronter des gangs rivaux, et qui vont se retrouver dans des affaires qui les dépassent avec des expérimentations de l’armée sur des enfants porteurs de pouvoirs aussi puissants que dangereux. Tout cela pourrait bien être lié à la Troisième Guerre mondiale d’il y a 38 ans, et pourrait également bien mener à une nouvelle catastrophe... Kaneda est le chef du gang et motard, et voit son ami Tetsuo devenir à son tour un porteur de pouvoir. Ce dernier cherche à se défaire de son complexe d’infériorité face à Kaneda et devient à moitié fou, tuant tous ceux qui entravent sa route et rêvant alors de libérer LE porteur de pouvoir ultime, un dénommé Akira, que l’armée fait tout pour cacher depuis la guerre... Jeunesse perdue, expérimentations secrètes de l’armée avec l’aval du gouvernement, pouvoirs nocifs, drogue, course-poursuite à moto et fin du monde, le tout sur fond de révolte sociale : le scénario ne manque ni d’envergure ni d’ambition et nous en met plein les yeux dès ses premières pages. L’action fait rage, rage que l’on retrouve dans la détermination des personnages, le rythme s’emballe autant que les évènements, et on a le droit à un superbe récit d’anticipation à la fois fantastique et hard-boiled porté par un univers post-apocalyptique très réaliste. Les personnages débordent de charisme et évoluent dans des planches dynamiques de folie, les meilleures que Katsuhiro Otomo ait jamais faites, fournies avec des décors détaillés à l’extrême. Que vous adoriez déjà l’œuvre ou que vous ayez honte de ne pas (encore) la connaître, toutes les excuses sont bonnes pour se jeter sur cette nouvelle édition ! Hop, hop, hop !

voir la fiche officielle ISBN 9782344012406