parution 05 avril 2017  éditeur Glénat  collection Glénat Seinen
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Historique Seinen

Le dernier envol du papillon

Kicho est la plus célèbre des courtisanes de Maruyama : aussi belle que talentueuse, la jeune femme ne trie pas ses clients du moment qu’ils peuvent payer. Mais pourquoi fait-elle cela ? Une histoire sensible, humaine, envoutante !


Le dernier envol du papillon, manga chez Glénat de Takahama
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2017

L'histoire :

Dans le quartier des plaisirs de Maruyama, il y a une courtisane très célèbre : Kicho. Cette dernière est réputée aussi bien pour sa beauté que pour ses talents et ses activités dans les draps. Seulement, son tarif est la hauteur de sa réputation et la plupart des hommes qui se rendent dans le quartier ne font que rêver d’elle. Kicho, elle, ne refuse aucun client qui peut s’offrir ses services, même s’il s’agit des étrangers installés à Dejima ou de vieux grincheux à l’alcool mauvais. La jeune femme n’a pas de dette à rembourser, mais elle semble déterminée à obtenir beaucoup d’argent. Aucune des autres courtisanes ne connaît ses raisons...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Auteur de titres matures comme Mariko Parade, 2 expressos, Sad girl, Kan Takahama nous offre une immersion dans un Japon d’antan, qui commence à s’ouvrir au monde extérieur, plus particulièrement dans le quartier des plaisirs de Maruyama. C’est une courtisane, Kicho, qui nous livre son histoire mais aussi celle de sa famille et de son pays. Moins intéressé par le fonctionnement d’une maison de plaisir qu’un Sakuran, le scénario de ce dernier envol du papillon est donc avant tout une histoire humaine : celle d’une femme qui vend volontairement son corps pour subvenir aux besoins de sa famille, celle d’un médecin hollandais qui apporte son aide aux japonais et forme une nouvelle génération, celle d’un jeune homme qui vend ses biens pour vivre décemment... Pas de racolage en appuyant sur les scènes coquines, celles-ci étant d’ailleurs rarement mises en scène, le récit s’intéressant surtout aux personnages, leurs états d’âmes et les raisons de leurs sacrifices. L’intrigue évolue avec beaucoup de sensibilité, de maturité, d’intelligence et de pudeur (eh oui !) : on plonge pleinement dans l’histoire, on a l’impression d’être aux côtés des protagonistes et on se laisse séduire par tout cela. En plus, les dessins donnent eux aussi dans le réalisme et offrent des planches vraiment très belles. L’opération séduction fonctionne à merveille !

voir la fiche officielle ISBN 9782344022603