parution 11 septembre 2019  éditeur Fluide Glacial  Public ado / adulte  Thème Humour

Manu

Manu, c'est l'insupportable alter ego de Lucien. Une grande mèche à la Tintin, un nez pointu, qui débarque à télé, en dessins animés, roi du cerf-volant et danger public, ou encore critique d'art. Avec Manu, on se fend la poire !


Manu, bd chez Fluide Glacial de Margerin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Fluide Glacial édition 2019

L'histoire :

Du Rock ! : Au coin d'une rue, Manu croise un type au look hippie, genre John Lennon mais en un peu bidon. Il est en train d'accorder sa guitare. Alors Manu lui demande si ça ne le dérange pas qu'il reste à l'écouter. Et ça tombe bien, parce que le baba-cool lui dit que ça manque de public dans le coin. C'est parti ! « Oh mon amour, t'es si jolie que j't'aimerai toute ma vie. Et même quand je serai mort, j't'aimerai encore...». Bon. Manu s'excuse : « Heu.. Je peux te poser une question ? Tu comptes attirer du monde en chantant ça ? Non parce que c'est de la soupe ! ». Et il lui dit que les gens ont besoin d'un truc qui bouge, qu'il faut qu'il se lâche. Et l'autre s'emballe, motivé par le discours de Manu. « Faut du Rock, yeaaahh, plus fort mon gars, fais hurler ta guitare ! Remue-toi, saute, c'est ça ! ». Et le mec se met à hurler. Destroy !!! Et le voilà qui fracasse sa guitare, créant un attroupement. « C'est un fou... Houlala, il doit se droguer... Que fait la Police ? Si c'est pas malheureux de voir ça... Quelle honte ! Allez, restons-en là. ». Alors le mec redescend de son trip quand tout le monde repart. Bilan : plus de guitare et pas un rond. Mais Manu avait raison : il lui avait dit qu'il aurait du monde ! Mais si c'est du fric qu'il voulait, là c'est différent, faut jouer de la soupe !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Frank Margerin, dans la préface de cette intégrale, nous explique presque tout au sujet de Manu. A la fin des années 80, les éditions Jungle arrivent à le convaincre de faire un dessin animé. Mais il ne veut pas mettre en scène un de ses personnages de BD. Alors autant en créer un de toutes pièces, pour l'occasion. Un cousin de Lucien... or quand ce dernier met un casque, c'est son clone ! Alors Margerin l'affuble d'une mèche de fou qui monte et redescend, évident clin d'œil à Tintin ! Et de gros nez, il passe à nez pointu. En quelques mois, l'auteur écrit 104 épisodes-gags ! Et la série est achetée par La Cinq et diffusée. La saison 2 est prête quand la chaîne dépose le bilan ! C'est France 2 (à l'époque Antenne 2) qui signe et diffuse finalement, l'année suivante, 29 épisodes. Chacun fait 8 minutes et on en retrouve quelques-uns dans le troisième et dernier album de cette intégrale. A noter que leur format est plus long que les gags des deux premiers tomes, tous en deux pages. Ceux-là varient entre 13 et 10 pages. Voilà, cette bande dessinée est la suite de la série animée, c'est « dans ce sens » que ça c'est passé. Margerin, véritablement rincé par l'expérience, pensa alors adapter en album une partie des histoires animées. Les scénarios étaient écrits, mais il en avait tellement sa claque de dessiner Manu qu'il s'adjoint à l'époque les services d'Alteau pour un coup de main à l'encrage sur les deux premiers albums ! Manu, c'est un gosse de Margerin, une icône des années 90 et un sourire intemporel. Il se veut un peu plus teigne, un peu plus hargneux que son ainé Lucien. On retrouve cet humour bon enfant avec ce personnage d'ado gaffeur, mais pas méchant. Manu, c'est l'ado des années 80, dans toute la splendeur de sa bêtise et de sa mauvaise foi. Et avec Margerin, ça devient une BD à l'humour sympa, au bon sens du terme. Populaire et avec un charme qui n'a pris une ride.

voir la fiche officielle ISBN 9782378782764