parution 23 septembre 2020  éditeur Glénat  collection 24x32
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Geste des princes Démons T1

Le Prince des étoiles

Formé depuis son plus jeune âge dans l'objectif de venger la mort de ses parents, Kirth est désormais prêt à traquer les cinq responsables. Début d’adaptation de la saga culte de Jack Vance en BD.


 Geste des princes Démons T1 : Le Prince des étoiles (0), bd chez Glénat de Morvan, Traisci, Marinacci
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2020

L'histoire :

Seul rescapé avec son grand-père d’une attaque dirigée par cinq Princes-Démons, Kirth est formé dès l’âge de neuf ans dans l'objectif de venger la mort de ses parents et des habitants de Mount Pleasant. Dix ans plus tard, alors qu’il écoute une dernière fois le message laissé par son défunt papy, Kirth se sent fin prêt à se lancer dans la traque des cinq responsables du décès de ses parents. Sachant pertinemment que sa quête ne sera pas évidente, Kirth décide de poser ses valises sur la planète Smade, seul satellite de l’étoile Smade présent dans le secteur de l’Oecumène. Il veut réfléchir posément à la meilleure stratégie à adopter. Tout juste arrivé à l’auberge où il compte passer la nuit, Kirth apprend qu’il n’y a qu’un seul autre client et qu’il s’agirait d’un Prince des étoiles ! C’est du moins ce que l’homme prétend… À l’heure du repas, Kirth se rend au restaurant et voit rapidement arriver le charismatique Prince qui a tôt fait de le rendre totalement invisible aux yeux des employés. Mais alors qu’il l’observe, il est rejoint par un autre homme qui s’est arrêté à l’auberge pour noyer ses soucis dans l’alcool. Croyant tout d’abord que Kirth est venu pour l’arrêter et le faire parler, l’homme finit par confier toute son histoire et les soucis qui l’opposent à Attel Malagate dit « le monstre ». À l’évocation de ce nom, l’attention de Kirth s’accroit ! En effet, il s’agit de l’une de ses cinq cibes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La geste des Princes-Démons est un space opera de Jack Vance publié de 1964 à 1981. Le voici aujourd’hui adapté en BD par le prolifique Jean-David Morvan. Il s’agit de suivre la quête d’un héros qui compte venger la mort de ses parents en éliminant les cinq protagonistes principaux qui ont œuvré à leurs décès. L’album débute de manière très immersive en nous montrant l’attaque sur Mount Pleasant, alors que le héros n’est âgé que de 9 ans, pendant que son grand-mère explique en voix-off comment et de qui il va devoir se venger. On retrouve ensuite Kirth à l’âge adulte, prêt à en découdre. Et dès le début de sa quête, il va découvrir une piste intéressante… Cela donne lieu à un début d’intrigue très rythmé sous forme d’enquête policière où le scénariste a tout le temps d’installer les personnages et l’univers de science-fiction. En ce sens, ne comptez pas découvrir une première partie pleine d’action et de combats à la Kill Bill. Ce début propose plutôt de planter le décor, ce qui n’empêche pas l’histoire d’être très plaisante car riches de révélations et de rebondissements. Bref, ce premier tome a tout pour accrocher le lecteur. Et si certaines choses paraissent parfois complexes ou ombragées, on sent que c’est parfaitement voulu. Pour mettre en images cet ambitieux projet, Morvan a fait appel à l’italien Paolo Traisci. Dans un style fortement influencés par les mangas et les comics, le dessinateur offre un ensemble efficace où rythme et décors contribuent à nous immerger facilement. De même, les personnages principaux sont séduisants, chacun à leur manière. Enfin la mise en couleurs de Fabio Marinacci propose une large palette d’ambiances, rendant l’ensemble encore plus immersif. Un tout bon début pour cette adaptation.

voir la fiche officielle ISBN 9782344038000