parution 11 mars 2020  éditeur Glénat  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

La Voie du sabre T3

L'incendie de l'esprit

Mikédi touche ses rêves du doigt, loin des aspirations de grandeur d’âme et de désintérêt de son maître, Musachi. Leurs chemins se séparent devant la porte de l’Impératrice-dragon. Fin d'un magnifique triptyque adapté du roman de Thomas Day.


La Voie du sabre T3 : L'incendie de l'esprit (0), bd chez Glénat de Mariolle, Ferniani, Saponti
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2020

L'histoire :

Après avoir écrasé la flotte de l’empereur, Mikédi veut fondre sur la capitale et demander la main de l’Impératrice dragon. Musachi l’enjoint à négocier avec l’émissaire de l’empereur. Mais celui-ci insulte la famille du jeune homme qui le décapite devant tout le monde. Musachi est furieux que le jeune prenne la pente de la violence et de la terreur. Mikédi tente d’abattre son maître, mais celui-ci prend le dessus. Il lui annonce qu’il ne « le » mérite pas, qu’il ne l’a jamais mérité, alors qu’il l’a aidé à développer ses sens, à découvrir les nombreux plaisirs de la vie. Mikédi a dédaigné la voie de l’amour et celle du sabre pour devenir un chef de guerre assoiffé de pouvoir. Alors qu’ils voguent vers Edo et l’Impératrice-fille, Mikédi est hanté par les paroles de son maître. Sur la route du palais, Musachi croise un jeune handicapé qu’il achète à sa mère pour en faire son nouvel apprenti. Mikédi a rendez-vous avec l’Impératrice-fille. Il sera son mari ou il mourra. Musachi, lui, le quitte aux portes du palais…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Miyamoto Musachi, personnage historique japonais du XVIIème siècle, au parcours hors du commun, est devenu un mythe sur l’archipel. Au début des années 2000, le romancier Thomas Day lui a inventé un disciple rongé par l’ambition. C’est Mathieu Mariolle qui a porté ce personnage à la BD, quand Takehiko Inoue en avait fait un Vagabond en manga. Le grand Toshiro Mifune l’avait incarné dans un film de 1954, La légende de Musashi. Les deux premiers opus du triptyque de Mariolle et Ferniani étaient étincelants, beaux et passionnants. Le troisième ne déroge pas à cette bonne habitude. Même séparés, les deux hommes sont liés et Mikédi, qui doit tout à son maître, souffre de ne pas l’avoir satisfait, malgré toutes ses réussites. Leur relation est belle et compliquée. Le jeune chef de guerre est un héros très intéressant, en souffrance, qui ressemble finalement au Musachi jeune, mais qui n’aura finalement pas fait les mêmes choix. Les décors sont toujours aussi somptueux, les combats omniprésents et sanguinolents. Mariolle et Ferniani font une nouvelle fois voyager le lecteur dans une épopée étourdissante, une quête de soi dans laquelle le héros se perdra. Ce troisième tome est une nouvelle réussite, au même titre que les autres.

voir la fiche officielle ISBN 9782344009178