parution 22 avril 2011  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

Célimène T1

Révélations

A ses 16 ans, Célimène apprend brusquement ses origines : ses parents étaient artistes de cirque, jusqu’à un accident fatal. Mise en place (bavarde) d’une série fleur bleue pour jeune filles romantiques…


 Célimène T1 : Révélations (0), bd chez Le Lombard de Blondieau, Razzi, Urbano, Rizzu
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2011

L'histoire :

En ce 10 décembre enneigé, Marie-Cécile, alias Célimène pour ses proches, fête son 16e anniversaire, entourée de sa bande d’amis et de ses grands-parents Jean et Clotilde. Il ne manque qu’une personne pour la combler de joie : sa tante Lolie, de qui elle a toujours été très proche. En effet, les parents de Célimène sont morts quand elle était toute petite et Lolie est à la fois une grande sœur et une confidente pour elle. Quand Lolie arrive enfin, Célimène lui saute au cou. Lolie lui offre un plaid et une superbe bague ambrée, a priori un bijou de famille qui lui revient de droit. Quand Célimène la passe au doigt, elle a un léger étourdissement. En outre, il lui semble qu’elle l’a déjà vue quelque part… Puis Lolie repart et Célimène retourne faire la fête avec ses amis. Le lendemain, le grand-père Jean, également maire du patelin, doit inaugurer le village de Noël. Il est demandé à Célimène de faire bonne figure… mais celle-ci préfère faire des batailles de boules de neige avec ses amis. Plus loin, elle achète des confiseries à un stand tenu par des artistes de cirques. En raison d’un étrange arrêté municipal, ces forains ont une interdiction absolue de donner des représentations et se rattrapent donc en vendant des pralines. Célimène est surprise de voir une bague semblable à la sienne au doigt de la jeune trapéziste qui la sert…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le premier tome de cette nouvelle série met en place une histoire à l’eau de rose qui devrait combler de joie les filles de 7 à 14 ans (on arrondit, globalement). On y parle en effet d’amourettes entre ados, de chevaux, de spectacles de cirque et surtout, au cœur de l’intrigue qui se dévoile progressivement, d’un secret de famille lourd de conséquences qu’apprend violemment l’héroïne. A l’origine, l’ingénue, joviale et orpheline Célimène est suffisamment entourée de ses amis et de ses grands-parents, pour ne pas se poser de questions sur la mort de ses parents. Tout bascule avec la bague que sa tante lui offre, qui coïncide avec la présence d’un cirque à proximité (trop pas d’bol). En découleront des découvertes et des Révélations en cascade. Avant d’être actrice de téléfilms et scénariste de BD, Adeline Blondiau a sans doute été une ado fleur bleue et elle se souvient parfaitement de ce qui fait triper le lectorat cible. Néanmoins, sa narration pour parvenir à ses fins est diablement touffue dans ce premier opus. Certains dialogues à rallonge et pages surchargées de textes auront raison de la patience de nombreuses lectrices. Dans ces cas là, le duo italien en charge du dessin (Emiliano Urbano et Manuela Razzi) n’a d’ailleurs pas grand place pour montrer leur savoir-faire semi-réaliste. Certaines scènes se retrouvent canonnées dans des cases riquiqui qui, ajoutées à un léger excès d’ellipses, pâtissent à la limpidité de lecture. Cela dit, le scénario est suffisamment consensuel pour qu’on comprenne tout bien comme il faut et que les fifilles romantiques se piquent d’en savoir plus… au cours du prochain opus à venir !

voir la fiche officielle ISBN 9782803628513