parution 01 novembre 2006  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Esotérique

Morgana T4

La voix des Eons

Capturée par des éboueurs de l'espace, Morgana retrouve un Voortt fantomatique, qui lui propose de fusionner en l'Objet pour devenir l'Unique. Un épisode de transition, abstrait et confus mais toujours magnifique.


 Morgana T4 : La voix des Eons (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Enoch, Alberti
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2006

L'histoire :

Les 10 arcanes ont enfin été réunis par le sombre Voortt, pour former l’« Objet », créant de la sorte une supernova qui a englouti ce coin de cosmos dans un terrifiant chaos. Avant de disparaître in extremis dans l’hyper-espace, Morgana (alias Alix), a vu son ami Rosso tuer son ennemi et amour Voortt (alias Thor). Sur ces émotions, elle a sombré dans un coma réparateur. A présent, la cathédrale céleste où siège le conseil des douze est attaquée de toutes parts : les indépendantistes sont sur le point de renverser l’empire. D’autre part, sur le satellite Europe, l’androïde Merlin se recompose sous la forme d’Aion, une entité manichéenne toute puissante. Ailleurs, dérivant dans le cosmos, la navette en panne de Morgana et Rosso est aspirée par un gigantesque vaisseau poubelle. Dans les vapes, Morgana recouvre ses esprits au moment où elle est faite prisonnière par les éboueurs de l’espace. En attendant le paiement d’une improbable rançon, elle est enfermée dans une cellule relativement luxueuse, en compagnie d’une danseuse elle aussi kidnappée, Draupadi. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Morgana s’échappe. Alors qu’elle cherche à retrouver Rosso et sa navette, elle aperçoit de loin un corps humain monté sur 5 pattes mécaniques, qui lui fait une curieuse impression…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Petite baisse de régime, côté scénario, à l’entame du deuxième cycle de Morgana (l’œuvre totale est initialement prévue pour couvrir 3 trilogies + un dixième album). Il parait en effet difficile de rebondir après le climax hallucinant de la fin du 3e tome… Il faut aussi laisser le temps aux héros de souffler de temps à autres ! Le gros hic de cet épisode se situe pourtant côté limpidité. Sans doute le découpage séquentiel, très morcelé, aurait-il mérité plus de souplesse. En outre, Luca Enoch noie trop souvent son récit sous une verve confusément ésotérique (heu… qu’est-ce qui arrive exactement à Merlin, dédoublé en une « entité manichéenne » ?). De même, les nombreuses unités de lieu et l’hétérogénéité des trames parallèles n’aident franchement pas à tout comprendre. Admettons qu’il s’agit d’une transition. On se satisfait donc d’une impression globale, en attendant d’en apprendre plus dans les épisodes à venir. Et heureusement, cette impression est façonnée par le dessin de Mario Alberti, toujours au sommet de son art. Le dessinateur poursuit son œuvre avec une passion évidente : le niveau de détail est élevé, le décorum raffiné, les plans soignés, le découpage recherché… Du grand art, largement à la grandeur de cet excellent space opéra !

voir la fiche officielle ISBN 9782731617160