parution 01 septembre 2007  éditeur Robert Laffont  Public ado / adulte  Thème Humour, Policier

Malgret T1

...et l'affaire Saint-Pouacre

En vacances dans son village d'enfance, le commissaire Malgret est confronté à plusieurs énigmes disparates. Une enquête joviale et totalement bouffonne... dans la lignée de l'exercice parodique.


 Malgret T1 : ...et l'affaire Saint-Pouacre (0), bd chez Robert Laffont de Veys, Alvès, Ducasse
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Robert Laffont édition 2007

L'histoire :

L’inspecteur Malgret a besoin de vacances : l’incompétence et la débilité récurrentes de ses deux inspecteurs acolytes l’ont complètement épuisé. Son épouse au volant, il fait route vers le manoir provincial de la belle-famille, dans la petite commune de son enfance : Saint-Pouacre. A quelques kilomètres de l’arrivée, il reprend le volant : il ne s’agirait pas qu’au village on puisse imaginer qu’il n’a pas le permis… Et paf, c’est l’accident. Il emplafonne Bastien, l’idiot du village. Ce dernier se relève et se sauve encourant, apparemment encore plus idiot qu’auparavant. Arrivé à Saint-Pouacre, le couple Malgret trouve à se loger dans un hôtel de seconde catégorie, au grand dam du commissaire : la patronne est une de ses ex, et elle est restée folle de son corps. Au comptoir, il apprend de la bouche du médecin local que le village connait actuellement une épidémie d’accidents de la route. Bizarrement, des tas de touristes manquent en effet tous le même virage escarpé et s’écrasent au fond du « trou du diable ». Plus tard au manoir, alors qu’il a repris le volant, il aperçoit son beau-père en train de jardiner nu ! Et paf, il emplafonne une statue…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Décidément, Pierre Veys ne donne que dans la parodie ! Blake et Mortimer (Les aventures de Philipp et Francis), Sherlock Holmes (Baker Street), Harry Potter (Harry Cover)… A la liste de ses victimes habituellement d’origines anglo-saxonnes, succède à présent une icône franchouillarde (belgeouillarde, plus précisément) du polar : l’inspecteur Maigret. Pourtant, mis à part la pipe, l’époque et la fonction, oubliez toute la bonhomie du personnage de Georges Simenon, mâtinée d’un prestige certain. Comme l’exige l’exercice humoristique, ce Malgret-ci se couvre de ridicule, et s’en prend plein la poire (des grosse poitrines, surtout). Le dessin de Christophe Alvès (Dusty Dawn) emprunte une verve humoristique idoine, avec un sens de la caricature certain et bienvenu (on reconnait Depardieu jeune !). On suit alors avec amusement une enquête qui parait pour le moins composite… Il y a un fantôme dans le château, un fou qui a les mains irradiés, des nymphos (à fortes poitrines) qui s’acharnent sur le commissaire, un précipice bizarrement trop dangereux pour les automobilistes, un tueur masqué qui insiste à vouloir le tuer… Et puis en deux pages finales (c’est le principe inventé pat Simenon : on ne dit rien avant la fin), Malgret trouve une logique à tout ça, élucide tout d’un coup de cuillère à pot, sans qu’on ait suivi le moindre mécanisme d’investigation. Trop fort ce Malgret ! Mais après tout peu importe : en attendant, on a passé un bon moment de détente pure…

voir la fiche officielle ISBN 9782221106037