parution 13 novembre 2019  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Horreur

Alice Matheson T6

L'Origine du mal

Alors que les militaires ont de plus en plus de mal à contenir l’invasion zombie qui sévit à Londres, Alice fait une découverte intéressante sur le virus. Conclusion d'une série zombifique, après trois ans d’attente.


 Alice Matheson T6 : L'Origine du mal (0), bd chez Soleil de Istin, Radivojevic, Vandaële, Digikore studio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2019

L'histoire :

Au cœur de la morgue, le dernier endroit calme et sans caméra depuis l’apparition du virus changeant les morts en zombies, l’infirmière Alice Matheson s’apprête à faire une nouvelle victime. Sauf que cette fois, il s’agit d’un cas particulier : une victime consentante, une patiente qui a demandé elle-même à être euthanasié ! En effet, il s’agit de Morgane Baker, une jeune fille atteinte de leucémie et en phase terminale. Terrorisée à l’idée de devenir une zombie à sa mort, Morgane a convaincu Alice de mettre fin à ses souffrances afin qu’elle ne revienne pas en mort-vivant… Cependant, Alice a bien du mal à tenir sa promesse car ce qu’elle aime, c’est se nourrir de la peur de sa victime lorsqu’elle lui ôte la vie. Mais dans ce cas-ci, Morgane ne ressent aucune peur et semble même plutôt heureuse et soulagée. Finalement, face aux supplications de Morgane, Alice finit par accomplir son office. Mais contrairement à d'habitude, elle n'y prend aucun plaisir. A peine l’infirmière a-t-elle terminé, que le légiste Loomis débarque dans la pièce. Intelligemment, Alice lui explique que Morgane est morte dans la nuit d’une leucémie et qu’elle le laisse s’en occuper. Or à ce moment, contre toute attente, la jeune défunte revient d’entre les morts et mord le légiste…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Initialement prévu comme une saison cross-over de Zombies, en six albums sortant à un rythme d’un album tous les deux mois, il aura fallu finalement attendre trois ans pour découvrir le tome final de la série Alice Matheson. Pour rappel dès le premier album, Jean-Luc Istin posait un univers des plus intéressants et prenants, en proposant un mélange entre les séries TV Dexter et Walking dead. Alice, l’héroïne, a besoin d’ôter des vies pour répondre à ses pulsions et se sentir vivante. Mais elle ne tue pas n’importe qui et préfère prendre la vie des patients en phase terminale, des patients n’ayant plus que quelques jours, voire quelques semaines à vivre. Son job d’infirmière auprès de ces patients lui permet d’agir discrètement et à sa guise, jusqu’au jour où un virus fait revenir les morts à la vie. De ce point de départ, trois intrigues principales vont se mettre en place. L’une vise à trouver qui a créé le virus et comment arrêter sa propagation. Dans la seconde, Alice enquête sur son passé, juste avant son adoption à l’âge de sept ans. Dans une dernière, l’infirmière tente de brouiller les pistes alors que le directeur de l’hôpital commence à se douter de quelque chose la concernant. Après deux albums mettant davantage en avant deux autres personnages (Sam Gibbs et Morgan Skinner), ce sixième et dernier tome remet Alice au centre de l’intrigue et nous offre un final où tout nous sera révélé : du responsable du virus zombie et passant par les origines meurtrières d’Alice. L’album se montre ainsi à la hauteur des attentes, sans offrir pour autant le climax qu’on aurait pu espérer. Cela reste néanmoins un très bon récit d’anticipation immersif, porté par de très bons graphismes signés Philippe Vandaële (et Zivorad Radivojevic pour 3 pages vers la fin). Si saison 2 il y a, on a hâte de voir dans quelle direction va se diriger l’intrigue…

voir la fiche officielle ISBN 9782302077614