parution 26 août 2020  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Mages T4

Arundill

Après avoir eu la mémoire effacée par son maître, l’alchimiste Arundill se sert de ses bribes de souvenirs pour mener l’enquête et se venger. Une aventure répétitive et redondante.


 Mages T4 : Arundill (0), bd chez Soleil de Jarry, Vukic, Dellac, Nanjan
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2020

L'histoire :

En mission pour arrêter le mage Aragor, l’alchimiste Arundill se voit flanquée d’une escorte présente pour la surveiller. En effet lors de ses trois dernières missions, elle a éliminé les mages au lieu de les capturer. Du coup, l’ordre des ombres a décidé d’envoyer des hommes à ses côtés pour l’empêcher de perdre le contrôle de la situation. Cependant, Arundill use rapidement d’un sort pour neutraliser la garde qui l’accompagne. La mage se moque royalement des objectifs de l’ordre pour lequel elle travaille, car elle a sa propre mission. Elle cherche en effet à retrouver « Triste-Sourire », l’homme qui lui a effacé la mémoire lorsqu’elle était plus jeune. Et elle sait qu’Aragor a des réponses à ses questions ! C’est donc seule qu’elle entre dans la tour où se trouve le laboratoire du mage. Utilisant des pierres de pouvoir pour user de ses dons d’alchimiste, Arundill élimine facilement les hommes de main qui protègent l’entrée du laboratoire. Puis après avoir tué le dragon qui aurait pu permettre à Aragor de s’enfuir, la jeune femme use d’une pierre dérobée à un elfe noir de la citadelle de Slurce pour y enfermer l’âme du mage. Malin, Triste-Sourire a en effet scellé l’esprit de tous les membres de la confrérie chimérique afin de les empêcher de faire la moindre révélation. Seule la mort peut les libérer de ce sort ! Ça tombe bien : grâce au pendentif elfique, Arundill peut invoquer l’âme fantomatique du défunt et le faire parler librement...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Quatrième aventure sur les mages parcourant les terres d’Arran, cette nouvelle histoire se penche sur l’ordre des alchimistes et plus particulièrement sur ceux qui usent de pierres de pouvoir, a contrario des potions. On suit ainsi les mésaventures d’Arundill qui ne possède plus que des bribes de mémoire et tente de recouvrer ses souvenirs, ainsi que celui qui est responsable de son état. Elle va donc enchaîner les rencontres avec des membres de la confrérie chimérique dont l’issue inéluctable sera la mort ; avant de chercher un moyen de les faire « revenir » pour les faire parler ; le tout entrecoupé de ses rares souvenirs. Bref, soyons honnête : si l’univers est plaisant et l’héroïne attachante, le nouveau récit de Nicolas Jarry reste malheureusement répétitif et linéaire. On n'est jamais vraiment inquiet concernant la finalité de l’histoire, ni même surpris par les révélations finales. On est même clairement en droit de se demander si cette quatrième série-concept au sein d’Arran ne serait pas celle de trop… Heureusement la mise en image de Bojan Vukic – qui signe déjà dans le même univers les dessins de la saga des semi-elfes ou encore du tome 4 d’Orcs et gobelins – est très immersive et sauve l'aspect redondant du scénario. Des décors très agréables et des scènes d’action puissante dynamisent adroitement l’ensemble. En somme, ce tome 4 manque d’originalité et de saveur pour convaincre pleinement.

voir la fiche officielle ISBN 9782302080577