parution 22 août 2012  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Horreur

Nosferatu T2

Para Bellum

Suite et fin de l’histoire de Nosferatu, riche en révélations et en rebondissements, prenante et intriguante de bout en bout. Originale, riche et sensée, vous serez mordus et ressortirez vampirisés.


 Nosferatu T2 : Para Bellum (0), bd chez Soleil de Peru, Martino, Digikore studio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2012

L'histoire :

Autrefois… Erick Van Hess se souvient… Parti avec femme et enfants passer quelques jours heureux de vacances dans le chalet familial… Il se remémore… le bruit fracassant du bois éventré, les corps de sa femme enceinte et de son fils déchiquetés, sa fille enlevée… Il se rappelle… la morsure au cou du vampire, le chantage de celui-ci pour laisser sa fille en vie, en échange de son accusation du meurtre de sa famille, sa rencontre avec Ruppert et les nemrods… Aujourd’hui, Erick ne vit plus que dans une seule obsession : se venger du chef de meute responsable du massacre de sa famille. Devenu nemrod, c'est à dire chasseur de vampires, il se retrouve en Iran à espionner Nosferatu sur son navire. Le premier maître essaie de reconquérir son « enfant », Vladek, qui l’avait trahi et tué 60 ans plus tôt, lors de la seconde guerre mondiale, apprenant les raisons véritables de la mort de sa femme Mucia. Se dissimulant sous les traits d’un chauffeur de luxe, Erick conduit Nosferatu et Vladek à Tell-E Malyan, la cité des origines, là où sont nés les vampires. Il entend tout des révélations faites par Nosferatu à Vladek, sur ses origines, son histoire, sa seconde naissance qu’il doit à Lybria et son étrange peuple, les obscurs, ses amours et trahisons qui ont fait ce qu’il est aujourd’hui. Nosferatu n’est pas que le premier maître, il est également le dernier des obscurs. Mais rien ne se passe comme prévu : Nosferatu va devoir faire équipe avec un Erick vampirisé afin d’éclaircir les circonstances de sa résurrection et découvrir quelle créature se cache derrière tous ces mystères…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Olivier Péru fait mentir l’adage voulant que la quantité nuise à la qualité. De Zombies à La guerre des Orcs, en passant par Assassins et In Nomine, tout ce qu’il touche est une réussite. Il en va de même pour ce second opus clôturant le diptyque Nosferatu. Péru revisite ici avec brio le mythe des vampires et traite son sujet avec maîtrise et originalité. Le premier tome nous avait émerveillé et enchanté ; ce second le dépasse en excellence ! L’histoire est prenante et haletante du début à la fin, tout en étant cruelle, amère voir même par moments sombre et malsaine. Nosferatu, créature monstrueuse par excellence, s’humanise, s’anime de sentiments, devient tour à tour bourreau et victime, manipulateur et manipulé. Les règles changent. On suit Nosferatu à travers les âges, des millénaires de luttes intestines et externes nous sont contées, en s’arrêtant sur les personnages secondaires de premier plan, tels que Lybria, Vladeca (Vladek), Mucia, la fille naturelle de Nosferatu, et même… Jésus. Dire que cet album est riche en révélations et rebondissements est un euphémisme ! L’intrigue ne cesse de se régénérer au fil des pages. Ce qui laisse à penser que, peut-être, ce second opus aurait mérité un traitement et un développement sur plusieurs tomes. Ne boudons pas notre plaisir pour autant ! Graphiquement, Stefano Martino a su se mettre au diapason avec des dessins magnifiques. La mise en page et la mise en couleur ont su parfaitement s’adapter à l’histoire, violente et sanglante, en mettant en exergue les scènes d’actions. Le dessin sombre et gris de Martino fait ressortir à merveille toute la noirceur et le glauque du récit. Bref, un petit bijou, sur lequel on ne peut émettre qu’une seule critique : tout est trop ! Mordu et vampirisé, vous serez.

voir la fiche officielle ISBN 9782302020641