parution 07 novembre 2018  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Anticipation, Science - fiction

Prométhée – cycle 2, T18

La Théorie du grain de sable

Grace aux infos des voyageurs du futur, les spartiates empêchent la prise de Syracuse par les athéniens. Les américains de 2019 pourraient-ils influer sur le cours de l’Histoire, afin d’empêcher la fin du monde ? Une saga de SF toujours pleine de potentie


 Prométhée – cycle 2, T18 : La Théorie du grain de sable (0), bd chez Soleil de Bec, Diaz, Digikore studio, Jaouen
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2018

L'histoire :

Dans un futur proche et indéterminé, un vaisseau spatial en poursuit un autre au-dessus de New York en ruines. A bord du vaisseau poursuivi piloté par un alien, deux militaires venant du passé proche sont ballotés dans tous les sens. Les deux vaisseaux plongent dans le fleuve. Le poursuivi parvient à se cacher sous l'eau, en embuscade, et parvient à retourner la confrontation à son avantage. Il ressort de l’eau et file à une vitesse prodigieuse vers un vortex se trouvant dans le ciel, au-dessus de la mer.
A Torquay, durant l’hiver 1838, le champion de golf Tim Scott venu du futur contacte Teki Turan, venu de la même époque, mais bien plus tôt. Le golfeur lui administre un antidote oculaire, qui lui permettra de poursuivre sa traque de Spring Heeled Jack, en le regardant en face sans craindre d’être déchiqueté.
En 414 avant JC, les armées athéniennes s’acharnent en vain à essayer de prendre la cité portuaire de Syracuse, en Sicile. Elles craignent les renforts imminents des spartiates menés par Gylippe. La première confrontation sanglante est en effet proche et elle tournera plutôt à l’avantage des athéniens. La riposte de Gylippe sera en revanche décisive. Il faut dire que le général spartiate est très bien informé sur les évènements à venir par un groupe d’américains venus du futur, de l’année 2019, précisément, celle de la fin du monde. Se pourrait-il qu’à l’aide de leurs prédictions ils puissent dévier le cours de l’Histoire ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Changer le cours de l’Histoire en revenant dans le passé, afin d’éviter que des catastrophes se produisent ou que des monstres émergent : ce bon vieux fantasme de science-fiction n’a pas fini d’inspirer les auteurs (cf. Le voyageur imprudent en roman ou Universal War One en BD). C’est d’ailleurs sans doute à cet objectif que s’est attelé Christophe Bec depuis le début du second cycle de Prométhée : « réparer » la fin du monde qui a eu lieu au tome 13. La série mélange ainsi, en une succession de séquences détachées, différentes périodes clés de l’Histoire et les conjectures les plus excitantes de la SF. Deux autres fantasmes classiques de la SF se mêlent habilement au propos : le recours à la technologie supérieure des extraterrestres et les wormholes qui permettent de passer d’une dimension à une autre, ou plutôt d’une époque à une autre. Bec s’amuse ainsi à tisser un lien entre moult mystères de l’humanité, pour lesquels l’explication paranormale ou hexogène parait la plus « simple » (les disparitions du triangle des Bermudes, l’alien de Roswell, les apparitions d’OVNI, Spring Heeled Jack dans l’Angleterre victorienne…). Dans le fond, les évènements se poursuivent et progressent lentement dans ce tome 18 – la série peut ainsi durer très longtemps. Mais un élément notable intervient tout de même dans cet épisode : Stefano Raffaele, qui officiait au dessin depuis le tome 6, passe le flambeau à Jean Diaz. Le dessin de ce dernier se montre moins « mécanique », moins « impersonnel » et la transition se fait sans perte de repères, avec même un surcroît de finitions. On reconnait aisément chaque personnage et chaque contexte. Quelques scènes très spectaculaires profitent même d’une exposition pleine page ou sur double page (la prise de Syracuse p11 ; l’armée alien p.34-35).

voir la fiche officielle ISBN 9782302072633