parution 01 avril 2008  éditeur Vents d'Ouest  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Eclipse T2

Dédale

En quête de son papa mué en droïde militaire, Mika et son équipe doivent traverser un labyrinthe habité par un minotaure acharné. Un épisode cosmo-mythologique, qui lorgne de plus en plus vers la série B…


 Eclipse T2 : Dédale (0), bd chez Vents d'Ouest de Ozanam, Vastra, Lacroix
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2008

L'histoire :

En raison d’un malheureux concours de circonstances, le père de Mika a été officiellement condamné à la peine capitale et exécuté il y a plus de 15 ans. Aujourd’hui, Mika sait qu’il a en réalité accepté de confier son corps à la défense de l’humanité, pour devenir un droïde dévoué à la conquête spatiale ! En effet, à la même époque en 2375, la terre est entrée en conflit avec une race extraterrestre du système Aniccol, les müdes. Le recrutement de guerriers droïdes, c'est-à-dire robotisés et blindés mais pourvus d’un cerveau humain, s’est avéré salvateur pour mener la guerre. Dès son diplôme de spationaute acquis, Mika a monté un projet de recherche visant à développer des contacts et répertorier les aliens de ces lointaines contrées. En route pour le système Aniccol, à la tête de cette expédition scientifique, son vaisseau Conquistador est alors happé par un vaisseau pirate. Ils apprennent que cette attaque est le résultat de la traitrise de Rudy, le pilote. Profitant de l’attaque fortuite d’un poulpe cosmique, l’équipe parvient à s’enfuir, subissant néanmoins une avarie. Le Conquistador doit alors atterrir en catastrophe sur une planète inconnue couverte de ronces. A proximité d’une haute muraille, Mika fait alors connaissance avec une autochtone sur laquelle elle trouve une preuve du passage de son père. Sur les traces de son père, elle décide donc de s’affranchir d’un « rite de passage » en acceptant de pénétrer au-delà de la haute muraille…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si on retrouvait sur le tome 1 des inspirations issues de Robocop ou de Starship troopers, le tome 2 s’inspire cette fois ouvertement de l’odyssée homérique d’Ulysse. La mythologie à la sauce cosmique a déjà été largement usitée dans le genre SF (Ulysse 31, Tessa agent intergalactique…) et en se sens, ce second tome ne fait guère dans l’originalité. En effet, au cours de leur périple, Mika et son équipe se retrouvent dans un labyrinthe, subissent le chant maudit des sirènes, découvrent une mise-en-plis façon gorgone et surtout l’indispensable minotaure ! Or ce dernier est costaud comme le Scharzy de la grande époque, furieux comme à la corrida et haut comme un building… ce qui fait du dégât ! La présence de ce monstre fait le sel d’une majeure partie de ce second album, tandis que la quête personnelle de Mika (à la recherche de son papa) progresse un tout petit peu… Tellement peu que le troisième tome de la trilogie prévue risque d’être saturé en révélations. En outre, en dépit du divertissement certain que procure cette aventure galactique agréablement rythmée, on ne peut s’empêcher de bloquer sur des invraisemblances de série B grosses comme pas possible. Par exemple : comment l’héroïne peut-elle diriger une expédition scientifique avec des décisions personnelles aussi immatures et intimes, sans que personne de l’équipe ne bronche ? Comment le scénariste Antoine Ozanam ose t-il l’échouer sur une planète inconnue, PILE à côté de l’autochtone qui porte JUSTEMENT le médaillon de son pôpa… C’est énôeaurme ! On retiendra donc surtout des personnages attachants et une belle densité d’action, agréablement mise en valeur par le joli dessin de Sébastien Vastra. Une nouvelle fois son bestiaire alien est fécond, les engins hich-tech inventifs, le découpage rythmé, les encrages et la couleur soignés… Visuellement, l’album est donc fort avenant ! Cerise sur le gâteau : la première édition est agrémentée d’un sympathique cahier spécial de 8 pages.

voir la fiche officielle ISBN 9782749303574