parution 17 juin 2009  éditeur Vents d'Ouest  Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

Nil T2

La colère

Au bord du Nil, les enfants ont grandi, embrassant des destins bigarrés. Ainsi, le bandit Rahotep tente t-il aujourd'hui de piller le tombeau du Pharaon... Suite passionnante et didactique d'une belle série historique !


 Nil T2 : La colère (0), bd chez Vents d'Ouest de Adam, Garguilo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2009

L'histoire :

En Egypte, au temps des pharaons. Les années ont passé, la bande de copains a grandi, le Nil a coulé, emportant avec lui son lot de succès et de tragédies. En effet, au rang des bonnes nouvelles, la guerre contre les barbares est désormais terminée, la paix est revenue. Vaincu, le terrible prince Muwatalli a été condamné à finir ses jours dans les mines de cuivre de l’est. D’un autre côté, Ahmôsis est mort noyé dans le Nil, dans de mystérieuses conditions. Son inséparable ami Rahotep, devenu chef d’une bande de pillards sanguinaires, impute cet accident à son frère honnis Zozer, qui lui, devenu soldat du pharaon, le recherche pour l’arrêter. Khemenou, le petit frère boiteux, est devenu peintre, a épousé Aenita et trimballe toujours son spleen. Enfin, Djefer a logiquement hérité de la charge de scribe de son père, tandis que Kanéfer est devenue une jeune et richissime veuve. Ce jour là, on célèbre la victoire sur les barbares autour de l’impressionnant Mastaba (tombeau) dans lequel repose désormais le précédent pharaon vainqueur. Dans la foule, Rahotep, le visage masqué par un foulard, aborde Aenita, qui a conservé pour lui une certaine tendresse. Il lui demande de l’aider à convaincre Djefer, dont l’érudition est certaine, afin qu’il l’aide à pénétrer dans le Mastaba royal pour en piller les trésors. Mais Djefer a choisi le camp de la probité et se refuse d’aider un tel bandit, quand bien même celui-ci est un ami d’enfance…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après une ellipse narrative de 10 années, les auteurs proposent une suite aux aventures de la sympathique communauté d’ados amis découverte au premier tome. 10 ans après avoir déjoué les plans des barbares empoisonneurs, nos jeunes héros ont donc diversement évolué. Comme pour le premier tome, le scénariste Eric Adam consacre nécessairement les premières planches à resituer le contexte. D’emblée, le ton est plus sombre : le groupe s’est disloqué, suivant des voies très dissemblables. Le héros principal est mort (dans des circonstances que nous découvrirons sans doute lors des prochains tomes), le second héros est devenu bandit, les autres sont tous suivi des plans de carrière hétéroclites mais cohérents. Bref, tous les protagonistes sont de nouveau de la partie, y compris Ahmôsis qui brille par son absence : sa mort est durablement présente dans l’esprit de chacun d’eux et forge désormais leurs relations. La grande force de cette série est d’allier l’éclairage d’un pan de la civilisation égyptienne, tout en nous donnant à suivre une intrigue parfaitement prenante, avec une ribambelle de personnages psychologiquement crédibles dans leurs rôles. Cette fois, la leçon d’égyptologie se penche sans en avoir l’air sur le principe du tombeau, nommé « Mastaba ». Au dessin (informatique ?), Didier Garguilo montre les mêmes atouts et limites qu’au premier tome. D’un côté, ses cases sont équilibrées, le rythme du découpage impeccable, les personnages présentent de solides traits caricaturaux, la colorisation baignée de lumière montre des contrastes idoines. Le dessinateur semble avoir cette fois porté son attention sur la richesse des décors. Les intérieurs des belles demeures sont raffinés et le temple a sans doute nécessité un gros boulot de décoration à base de hiéroglyphes. Pourtant, Garguilo néglige volontairement certains aspects, faisant notamment du gros gribouillage à deux balles pour le feu ou les giclées de sang. De même, à l’instar de la couverture, certains arrières plans sont plus chiadés que les personnages du premier plan. Cela n’est qu’un détail, car Nil est décidemment une excellente série historique à découvrir et faire découvrir…

voir la fiche officielle ISBN 9782749304281