parution 09 septembre 2009  éditeur Vents d'Ouest  collection Turbulences
 Public ado / adulte  Thème Policier

Silien Melville T1

Opération Arpège

Pour honorer une ancienne dette, Silien Melville, un pompiste sans histoire, se retrouve impliqué dans une affaire politico-financière. Ouverture d'une série policière à gros potentiel mais dont la première intrigue sonne creux.


 Silien Melville T1 : Opération Arpège (0), bd chez Vents d'Ouest de Djian, Ternon
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2009

L'histoire :

Peut-être le prochain tirage du loto… En attendant, Silien, 33 ans, doit se contenter de la pluie et de sa vieille mobylette jaune pour se rendre à la station essence dans laquelle il officie de nuit. Ce soir de février 1994, ce n’est pas le gros lot qu’il touche, mais pourtant sa vie prend un tournant inattendu : un automobiliste blessé, sous prétexte d’un plein d’essence, lui glisse un message dans un billet de 500 francs. Très vite, après son départ, Silien Melville reconnaît en cet homme, un ancien camarade de légion, Hervé Bodo. Quelques années auparavant, ce même homme s’était accusé à la place du pompiste pour un acte de violence qu’il n’avait pas commis. Aujourd’hui, c’est un retour d’ascenseur qu’il est venu chercher en confiant à Melville une mission avant de trépasser. Il semble que Bodo ait mis son nez dans une sale affaire : les tueurs à gages qui le poursuivent et qui ont fini par le toucher mortellement en témoignent, en tous cas. Silien comprend rapidement que les meurtriers de son ancien ami ne tarderont pas à faire le lien. Aussi, donne t-il dès la fin de son service sa démission et il prend le large en suivant les consignes de Bodo. Première étape : l’arrière salle d’un café où le patron, après qu’il ait montré patte blanche, lui remet une enveloppe portant la mention « Opération Arpège »…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le héros porte le patronyme d’un cinéaste (et le prénom d’un personnage du Doulos, film dudit metteur en scène) ; il a pour patron le sosie de Coluche dans Tchao Pantin ; il est ancien légionnaire et fuit des tueurs à gages : tout est ici un clin d’œil au cinéma, prenant pour terrain d’intrigues le polar noir, sans concession. Le dessin sert d’ailleurs parfaitement cette ambition : cadrages des faciès cherchant à saisir la moindre expression, jeux d’ombres, mouvements lents, réalisme du trait, en offrent l’exemplaire petite panoplie. Jean-Blaise Djian et Cyrille Ternon réussissent ainsi, haut la main, à capter notre intérêt et à installer, si ce n’est une série, au moins un personnage au relief attachant, potentiellement armé pour endosser une saga au long cours : homme meurtri au passé escarpé, Silien Melville se libère dans ce premier tome du carcan de son train-train. Il n’a plus qu’à attendre que son scénariste lui bâtisse une intrigue à sa taille. Car dans cette ouverture, Jean-Blaise Djian ne réussit pas à hisser sa trame narrative à la hauteur des attentes que son pompiste a suscitées. Tueurs à gages, dossier politico-financier explosif, règlement de comptes, manichéisme : tout est là ! Cependant, tous ces bons ingrédients servent uniquement l’atmosphère du récit et il ne se passe pratiquement rien. La « résolution » de l’affaire est exécutée en 3 ou 4 planches, via 2 articles de journaux, nous laissant cruellement sur notre faim. Incontestablement bâti pour plaire, cette nouvelle série policière devra prendre de l’épaisseur pour durer.

voir la fiche officielle ISBN 9782749304687