parution 01 avril 1984  éditeur Albin Michel  collection Special USA
 Public adulte  Thème Science - fiction, Independant

Jeremy Brood

Deux agents spatiaux en errance dans l'espace depuis plusieurs années interceptent une transmission les incitant à sauver des autochtones d'une planète. Un pur scénario de SF au service d'un des meilleurs albums de Corben.


Jeremy Brood, comics chez Albin Michel de Strnad, Corben
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Jeremy Brood et Char (Charlene) sont deux agents spatiaux GS6. Cela fait trois ans qu'ils errent dans l'espace sans message de la Terre. Enfin, une transmission incomplète les invite à se rendre sur la planète Eden. Là bas, le précédent spationaute, affecté sur place afin d'aider la civilisation autochtone, est mort. En effet, Holobar, le seigneur d'Eden, fait régner une dictature de terreur et agresse régulièrement une population tournée vers la paix. Une jeune autochtone vierge qui a été sauvée de l'esclavage quelques années auparavant par l’héroïsme de son amant Brynne doit être sacrifiée dans quelques jours pour la fête rituelle annuelle. Or, le sillage du vaisseau de Jeremy rentrant dans l'atmosphère est pris pour une étoile filante, et son visage a quelque chose de ressemblant avec le sauveur annoncé. Il va servir malgré lui les besoins de la cause révolutionnaire...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sorti après Den, Jeremy Brood est le meilleur album complet des années 80 de Corben. Le ton est sérieux, à mille lieux du troisième (voir premier) degré de certains futurs albums de l'auteur. L'aspect semi-réaliste du récit nous place au niveau des protagonistes terriens, rendant l'angoisse palpable. La relation du héros avec Char est forte et de nombreux drames se nouent au fil de l'histoire, laissant peu de répits. La qualité du dessin et de la mise en page sont au rendez-vous et Corben use d'un découpage cinématographique très intéressant. Les couleurs variées sont flashy et le système de fonds colorés pleine page inédit ou en tous cas rare pour l'époque est particulièrement remarquable. On est encore éberlué, 20 ans après, par ce rendu, même si le style a depuis fait école. Bien étudiée, la chute finale est à la fois dramatique et réaliste. Réaliste parce que les héros ne s'appellent pas toujours Den et ne sortent pas toujours vainqueurs... Cette chute et les traits barbus du héros pourront d'ailleurs rappeler, dans une certaine mesure, Charlton Heston dans le film La planète des singes. Un must SF concis, beau, efficace.

ISBN 9782226020721