parution 18 septembre 2020  éditeur Urban Comics  collection Black Label
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Joker Killer Smile

Le docteur Arnell rêve de comprendre et soigner le Joker. Un rêve qui se transforme vite en véritable cauchemar. Un mini récit terrifiant qui piège le lecteur dans la folie du Joker : souriez, vous êtes foutus !


Joker Killer Smile, comics chez Urban Comics de Lemire, Sorrentino, Bellaire
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

C’est peut être l’occasion qu’il recherche depuis de nombreuses années. L’opportunité sans précédent de trouver enfin un protocole fiable et précis pour mieux accompagner les patients atteints de psychose. Car après tout, s’il parvient à tirer quelque chose de l’homme considéré comme le plus fou et le plus dangereux de Gotham, tout le reste sera beaucoup plus simple. C’est donc avec beaucoup d’optimisme et une motivation particulière que le docteur Arnell multiplie les entretiens avec le Joker. Le prisonnier a de quoi faire frémir et sa façon de répondre semble toujours tomber à côté de ce qu’il recherche. On ne sait jamais vraiment si c’est lui qui est questionné ou s’il questionne les gens. Et puis, c’est sa façon insupportable de parler de ses méfaits et de ses meurtres les plus horribles. Pour lui, dans son esprit dérangé, chacun de ses actes est une création... pire une œuvre d’art ! Son objectif est de mettre du beau en tout et quoi de plus beau qu’un sourire sur un visage ? Le docteur ne tombe pas dans son piège et l’accule dans ses retranchements. Il pose la question fatidique : le Joker a-t-il vraiment envie d’être soigné ? Mais, l’odieux personnage ne se laisse pas impressionner : la vraie question, c’est pourquoi Arnell tente à tout prix de l’aider ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le Joker... un nom qui fait frémir n’importe quel lecteur, tiraillé entre la fascination et le dégoût de cet esprit malade. Comme son éternel adversaire Batman, le Joker a désormais 80 ans. DC ne lésine pas sur les moyens pour fêter ce grand moment et offre aux fans un duo de choc, tout aussi phénoménal que Batman et Joker, pour un mini récit inédit : Jeff Lemire et Andrea Sorrentino ! Comment ces deux artistes pouvaient retrouver la terreur psychologique de Gideon Falls ? En plongeant dans la psyché du Joker tout simplement, et en le plaçant là où il est dans son meilleur élément : l’asile d’Arkham. Jeff Lemire reprend habilement toute une série de grands récits sur le tueur grimaçant : de Killing Joke au film de Christopher Nolan sans oublier la violence sombre du Joker de Brian Azzarello et de Lee Bermejo, ni le coup poing du dernier film interprété par Joaquin Phoenix Cet hommage respectueux se double d’une histoire classique et parfois déjà vue. Pourtant, Lemire sait maintenir l’intérêt en intégrant une comptine pour enfant comme un leitmotiv, qui rappelle la présence sourde et inquiétante du clown dans Ça. Pire : le final est un véritable uppercut pour n’importe quel fan de Batman, une plongée démente dans la folie qui ne vous laissera pas indemne. La folie, c’est le thème idoine pour le style graphique de Sorrentino. Les cases se déconstruisent et se morcellent, le rouge coule sur les pages et le crépuscule envahit les visages... un véritable cauchemar qui mime à la perfection la lente descente aux enfers dans les tréfonds de la démence. Sourire ou ne pas sourire? Telle est la question...

voir la fiche officielle ISBN 9791026818885