parution 26 août 2010  éditeur Ankama  Public ado / adulte  Thème Humour, Esotérique

Dieux a les boules T2

Pour Dieu (une femme), perdre ses pouvoirs et devenir mortel était inconcevable... mais c'est désormais le cas. Comment va-t-il (elle) gérer ? Suite d'une série complètement délirante, voir un peu trop.


 Dieux a les boules T2, bd chez Ankama de Lejeune, Studio 9
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ankama édition 2010

L'histoire :

Maintenant que Dieu est devenue mortelle, plus rien ne se déroule vraiment comme elle le souhaite. Son apparence est celle d’une grand-mère, elle se fait bouffer par des moustiques et le pire de tout, elle est tenaillée par une sensation inconnue : la faim ! Pourtant, certains sont prêts à lui rendre service, comme un rat qui part farfouiller les poubelles d’un fast-food et lui ramène un énorme burger. Dieu n’est parfois pas très reconnaissante : quand le rongeur lui présente cette nourriture, elle préfère la jeter plutôt que d’y goûter. Essayant de se repaître, elle essaie de rentrer dans des restaurants... mais vue son apparence, elle se fait systématiquement refluer. Elle finit par voler un sandwich traînant sur une table, puis elle s’endort dans une ruelle. Au petit matin, elle repasse devant son ancien appartement et constate que ce dernier est tout neuf. C'est incompréhensible, car elle l’avait fait exploser avant le coup du sort dont elle fut la victime. Elle se renseigne auprès de la gardienne, qui lui apprend que le logement est inoccupé depuis bientôt un an…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Steven Lejeune, l’auteur de Trop de bonheur – une série déjà particulièrement délurée – s'empare cette fois de la thématique religieuse pour mieux la dynamiter, dans la joie et la bonne humeur. Dans le premier tome, nous découvrions Dieu, sous l’apparence d’une jeune femme à dreadlocks et sexy en diable, qui prenait du bon temps, fumant de l’herbe et s’amusant à élaborer des stratagèmes complexes et torturés, visant à éliminer des humains. Cependant, le jour où elle (il) perd ses pouvoirs, c’est le drame : désormais sous l'apparence d'une vieille grand-mère carbonisée et sous l'emprise d’une fringale insoutenable, elle va devoir survivre parmi les hommes et chercher comment redevenir immortel. Drôle et provocateur, le récit part parfois dans tous les sens. Dans ce second opus, le récit prend place à Tahiti (où vit l'auteur), d’où l’utilisation de quelques termes locaux dans les dialogues. Un chapitre est de nouveau consacré à la destinée de Nzi, le moustique qui parle de façon SMS (ex. : C mwal + fort) ; toute sympathique soit-elle, cette digression se révèle bien longuette... Néanmoins, ce second volet avance pas mal, bien que toujours foutraque au possible : tout n'est pas vraiment (encore ?) compréhensible. Vu le cliffhanger, ne doutons pas que la suite permettra d'y voir plus clair. Graphiquement, Lejeune est toujours aussi vivace : son trait est fin et détaillé, bien que les cadrages de folie semblent un chouya moins impressionnants. Une suite moins ambitieuse, donc, mais toujours menée avec talent...

voir la fiche officielle ISBN 9782359100259