parution 01 janvier 2010  éditeur Casterman  collection Ligne rouge
 Public ado / adulte  Thème Anticipation, Guerre

Cyclopes T3

Le rebelle

Alors que la guerre de l'ONU est menée par des compagnies privés, un mercenaire réalise que derrière les attaques télégéniques pourraient se cacher de formidables manipulations. La téléréalité poussée à l'extrême dans un monde sans scrupules.


 Cyclopes T3 : Le rebelle (0), bd chez Casterman de Matz, de Meyere, Jamin, Jacamon
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2010

L'histoire :

Douglas Pistoia est devenu mondialement célèbre pour le formidable courage qu'il montre à chacune des missions des « Cyclopes », retransmises sur écrans géants par la société KNN. Cette équipe de mercenaires envoyés par la société privée Multicorps pour le compte de l'ONU intervient partout ou la paix semble remise en cause par les exactions de groupes armés violents. Mais la dernière mission des Cyclopes a laissé à Douglas et à deux de ses compagnons d'armes un goût amer, et un doute persistant sur la prétendue responsabilité de ceux qui leur ont été présentés comme de farouches ennemis. Douglas est décidé à lever le voile sur ce sentiment étrange. Il établit le contact avec le journaliste vedette d'un journal très critique envers les missions de Multicorps. Quelques minutes après le débarquement de leur nouvelle mission en Amérique latine, les hommes de Pistoia se trouvent à nouveau confrontés à l'horreur, sous la forme d'un monceau de cadavres de victimes innocentes rassemblés dans une église. Le vernis des héros semble alors sur le point de se fissurer, en direct devant des millions de téléspectateurs. Tandis que Douglas tente sans succès de joindre le journaliste, une formidable opération de reprise en main de l'équipe des Cyclopes, par ses donneurs d'ordre de l'empire médiatique KNN, se met en branle. Tout va être fait pour que les mercenaires, devenus des stars de l'audimat, restent sous contrôle, et mettent leurs éventuels états d'âme en veilleuse. Et Douglas Pistoia sera au centre de cette manipulation.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette série devait emmener les deux auteurs du célèbre Tueur (Luc Jacamon et Matz) sur orbite, avec une histoire de guerre futuriste, permettant au dessinateur d'illustrer autre chose que les tribulations du célèbre et cynique tueur à gages. Mais la vie n'est pas toujours simple et le public n'a pas vraiment suivi, donnant à Cyclopes un impact commercial beaucoup plus modeste que prévu. Du coup, Le Tueur est reparti vers de nouvelles (et excellentes) aventures et Cyclopes a été mis en veilleuse (que d'un œil, of course)… pour repartir, trois ans plus tard, avec un nouveau dessinateur. Le lecteur doit s'en réjouir, car Matz affirme qu'il ne bâclera pas son aventure, qui se terminera effectivement en quatre tomes, comme initialement prévu. Une démarche très louable, lorsque de nombreuses séries sont purement abandonnées par leurs auteurs en plein « suspense », faute de ventes (j'ai les noms). Le jeune dessinateur Gaël de Meyere (coaché par Jacamon) fait ici le maximum pour imposer sa patte, sans dérouter le lecteur (le graphisme de Jacamon est très original). Il y parvient somme toute correctement. Sous les couleurs très crues de Jamin, sur un trait plus simple que son modèle, il mène le récit avec efficacité. Une performance à saluer pour le tout premier album de ce jeune homme plein d’avenir. Coté progression de l'intrigue, on avance, sans toutefois rester scotché par ce que nous apporte ce troisième tome, dont les dialogues sont par ailleurs parfois un peu légers. Comme dans les deux précédents tomes, on alterne des séquences impressionnantes et réussies, et des séquences bavardes plus ennuyeuses (les dialogues entre Liz et Douglas ne volent pas très haut... et puis ils se retrouvent au lit). Néanmoins cette histoire reste prenante, et encore une fois, on remercie le scénariste Matz de nous emmener au bout de l'intrigue, pour une fin qu'il nous promet surprenante. Alors OK, rendez-vous dans un an.

voir la fiche officielle ISBN 9782203023369