parution 22 avril 2011  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado  Thème Humour

Bidule T1

Agazou !

Petit chiot, Bidule, neveu de Cubitus, est adopté par un jeune couple de vétérinaires. Le début d’une jeunesse de bêtises, dans le périmètre du frigo. Un cross-over de Cubitus, pour les plus jeunes…


 Bidule T1 : Agazou ! (0), bd chez Le Lombard de Aucaigne, Rodrigue, Marcy
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2011

L'histoire :

En passant devant la vitrine d’une animalerie, un jeune couple de vétérinaires tombe amoureux d’un petit chiot bobtail (petit, gros et blanc) à l’allure espiègle. Le marchand bourru leur annonce d’emblée : personne ne le veut, alors il le donne. Visiblement, il est « nul » : ne sait pas aboyer, ne rapporte pas la baballe, ne garde pas la maison… Evidemment, les deux vétérinaires l’adoptent, prétextant un bon sujet d’études. Bidule découvre donc sa nouvelle maison : en premier lieu les maîtres, puis la chatte voisine Câline, le molosse Pupuce de l’autre voisin, les piafs qui ne savent pas voler et le frigo bien-aimé, qu’il se complait à dévaliser régulièrement. Une fois le tour du propriétaire accompli, les bêtises peuvent commencer : il se couvre de tâches noires pour ressembler à un dalmatien de race, il prend les aquariums pour des Center Park, il organise des « croquettes parties » avec tous ses potes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A la mort de Dupa, papa de Cubitus, cette série mythique a été confiée à Pierre Aucaigne (au scénario) et à Michel Rodrigue (aux dessins). La reprise était certes visuellement fidèle, mais sans surprise, tendance consensuelle et momolle. Dans les derniers épisodes (tomes 5 et 6 des Nouvelles aventures), le duo d’auteurs a alors cherché le renouveau du côté des technologies modernes et d’un personnage jeune et foufou : Bidule, présenté comme le neveu de Cubitus (son clone enfant, en fait), était né. A défaut d’être totalement convaincante, cette idée variait les plaisirs… mais néanmoins, le personnage se destinait à rester dans l’ombre de son « oncle », véritable sujet de la série. Qu’à cela ne tienne : le duo sort aujourd’hui un cross-over (libéré des ayants-droits de Dupa ?), pour une nouvelle série de gags à destination d’un public (encore) plus jeune : le titre régressif et le dépouillement de la couverture n’en font pas mystère. Adieu donc, le maître Sémaphore et son side-car antédiluvien : sa maturité et sa verve sans doute trop caustique ne collent plus trop à la cible. Bidule est ici adopté par un jeune couple de vétérinaires (sans enfant), soit la famille typique, une entité plus stucturante et rassurante pour les enfants. Heureusement, le baby-clone de Sénéchal est là pour compenser, lui aussi en version baby (Câline). Pour la percussion humoristique, passez votre chemin : Bidule amplifie encore la veine hyper-archi-grand-public. Pour la partition graphique, en professionnel talentueux, Rodrigue s’adapte un chouya : personnages simplifiés, dépouillement des backgrounds, colorisation punchy (merci Marcy), petit format « scolaire »… Bidule, un machin qui laisse tout chose.

voir la fiche officielle ISBN 9782803628049