parution 01 avril 2010  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Humour, Policier

Cosa Nostra T2

La mano nera

Un second recueil « bonus » complétant la réédition d'un album paru en 2003, avec de nouvelles historiettes parodiques sur la mafia. Achetez-le et lisez-le, ou craignez le béton de la Mano Nera...


 Cosa Nostra T2 : La mano nera (0), bd chez Le Lombard de Clarke, Cerise
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2010

L'histoire :

En Sicile, en 1958, nait une organisation criminelle appelée la Cosa Nostra, ou mafia, qui répand la terreur à l’ombre des oliviers. Ses lettres de menaces sont signées de la « Mano Nera » (une main noire) et l’omerta, c’est à dire la loi du silence, s’impose rapidement : moins on en dit, plus on reste en vie. Les magistrats sont régulièrement exécutés, les concurrents se retrouvent souvent au fond de la mer avec les pieds coulés dans le béton, les journalistes sont menacés… bref, le business bat son plein. Dans la famille Calimerone, dont Pino, le père, est un puissant capo (parrain). Son fils ainé pose toutefois un problème : il refuse l’héritage sanglant des « affaires » et veut devenir un gentil fleuriste. Avec l’aide de son adjoint Abruto (également abruti), Don Calimerone a tôt fait de trouver un compromis : il le laisse fleurir les blocs de béton coulés aux pieds de ses ennemis, avant de les envoyer au fond de l’eau. De même, lorsque le commissaire Mascarpone prend ses nouvelles fonctions sur l’île, il est animé d’un idéal d’intégrité… qui ne va pas tarder à être réduit à néant lors de sa découverte du « pizzo » (la protection contre racket)…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le premier volume de Cosa Nostra fut initialement publié en 2003 chez Fluide Glacial… A la demande du Lombard, Clarke en rajoute aujourd’hui une louche, rééditant cette fois en 2 volumes ces historiettes parodiques qui décortiquent un secteur d’activité bien balisé : celui de la mafia. A travers quelques nouvelles historiettes, dont une plus longue mettant en scène les déboires du juge Falcone (la seconde moitié de l’album), Clarke insiste cette fois sur le pizzo (la « cotisation » obligatoire valant protection), le rapt ou la transmission héréditaire des affaires. L’image du bandit sicilien est ici bon enfant : il correspond à cette frange de la mafia rurale, un peu paternaliste des années 60, telle que largement décrite dans le Parrain de Coppola (à l’époque, la mafia était réputée faciliter la vie des petites gens, pour peu qu’elles lui aient fait allégeance). Cela n’empêche pas le mafioso type de régler ses différents en coulant ses détracteurs dans du béton (avant immersion), aussi sereinement qu’il prépare sa pizza. Clarke joue ici sur ce qu’il appelle « l’humour du désespoir » : puisqu’il n’y a pas grand-chose à faire pour régler le problème, autant en rire. Le registre parodique est donc un chouya moins polémique que le précédent Mister président de Clarke : le phénomène de la mafia étant plus intemporel, il véhicule une image d’Epinal bien établie dans la conscience collective.

voir la fiche officielle ISBN 9782803626724