parution 25 novembre 2010  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

La geste des Chevaliers Dragons T11

Toutes les mille et une lunes

Pendant que les minimes participent à une série d'épreuves, les matriarches prennent des décisions importantes pour l'avenir de l'ordre. Un 11e épisode manquant de spectacle, décevant...


La geste des Chevaliers Dragons T11 : Toutes les mille et une lunes (0), bd chez Soleil de Ange, Looky, Paitreau
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2010

L'histoire de la série :

Dans ce monde fantastique, lorsqu’un dragon s’installe sur un territoire, son influence maléfique s’étend sous la forme d’un voile invisible qui transforme tout être vivant en monstre hideux et écaillé. Ce phénomène, appelé le « Veill », se déclenche de manière aléatoire : il peut être immédiat ou prendre plusieurs semaines à se déclarer, selon le sujet. Seules les vierges peuvent pénétrer dans le veill sans craindre de métamorphose. Un ordre de farouches guerrières répondant à cette caractéristique indispensable a donc été créé pour lutter contre les dragons : la geste des chevaliers dragons.

L'histoire :

Toutes les mille et une lunes, les 33 délégations de l'ordre des dragons se réunissent dans un lieu sûr, secret et loin de toute habitation, nommé « le Fort ». Une fois les délégations sur place, Dame Ancienne, chef et dirigeante du Fort, demande à sa seconde, Haro, de les accueillir et de séparer les plus courageuses des minimes de chaque groupe, afin de les emmener passer une série d'épreuves. Lorsque les matriarches de chaque ordre l'apprennent de la bouche de l'ancienne, elles sont furieuses qu'on ait lancé directement leurs protégées sans les prévenir ou leur avoir laissé le temps de se reposer. La matriarche des matriarches ne s'en soucie guère et se défend en expliquant qu'elle n'a fait qu'appliquer les lois. Ensuite, elle passe directement au sujet du conseil, à savoir la décision à prendre concernant les Sardes qui, depuis quelques temps, saccagent, pillent et attaquent tout sur leur passage. L'impératrice leur a envoyé plusieurs missives les prévenant que s’ils traversent la frontière, une guerre sera déclenchée. Les membres de l'ordre des dragons doivent donc décider si elles décident de rester impartiales ou de se lancer elles aussi en guerre. On distribue donc une boule blanche et une boule noire à chaque matriarche, afin qu'elles prennent position...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C'est maintenant une habitude : tous les six mois, le duo Ange (ANne et GErard Guéro) s'associe à un nouveau dessinateur pour proposer une nouvelle aventure de leur série La geste des chevaliers dragons. Pour ce 11e tome, les scénaristes se sont associés au jeune Looky qui s'occupe déjà des dessins de Nocturnes rouges depuis le tome 5. Si l’artiste s'en sort plutôt bien, avec des graphismes agréables, maîtrisés et des angles de vue assez originaux, le bémol vient plutôt de l'histoire. En effet, n'espérez pas découvrir de grands combats contre dragons, il n'en est ici pas question. On se contente de découvrir les nombreuses « tribus » qui composent l'ordre des chevaliers dragons. D'un côté, les chefs de délégation tiennent un conseil afin de décider d’une entrée en guerre, mais aussi concernant les élections qui verront peut-être le couronnement d'une nouvelle dirigeante pour le Fort. De l'autre, les jeunes apprenties participent à des épreuves, que l'on aperçoit à peine… et leur nombre diminue petit à petit. Du coup, entre les palabres politiques et les divagations d'une apprentie, il n'y a pas grand spectacle à se mettre sous la dent. Le plus intéressant se trouve dans l'histoire des deux jeunes chevaliers enfuies dans le désert, mais là encore, ce chapitre est assez vite conclu. De fait, lorsque la voix off en fin d'album se prononce sur les caractéristiques de la grande guerre… qu'on découvrira lors d'un prochain album, on est un peu vert de n’avoir assisté qu’à une longue introduction plutôt qu'à un réel récit. Le destin d'Amarelle nous sera-t-il raconté lors du prochain tome ?

voir la fiche officielle ISBN 9782302013612