parution 15 octobre 2015  éditeur Panini Comics  collection Presse Marvel
 Public adulte  Thème Fantastique - Etrange, Super-héros

Marvel Classic – V 2, T3

Et la mort a pour nom Widow (kiosque)

Dans ces aventures vintage de la fin du début des années 70, l'Homme sans peur enchaîne les combats contre des ennemis plus improbables les uns que les autres. Si le scénario est désuet, les dessins de Gene Colan restent sublimes.


 Marvel Classic – V 2, T3 : Et la mort a pour nom Widow (0), comics chez Panini Comics de Friedrich, Conway, Palmer, Shores, Colan, Abel, Kane
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Au sommaire de ce numéro (kiosque) :
-Daredevil (vol.1) #77 à #81 et #84 : Que peuvent donc partager Daredevil, Spider-Man et Namor ? Au moment où ils vont s'affronter en plein Central Park, sous l’œil médusé des badauds, les trois héros sont meurtris par leurs histoires d'amour. Matt Murdock a renoncé à sa relation avec Karen Page pour la protéger des dangers que l'Homme sans peur affronte quotidiennement. Peter Parker n'a pas fait mieux avec Gwen Stacy, en se résignant à lui mentir pour protéger son identité de Tisseur. Quant à Namor, il a assisté à la mort de sa bien aimée Dame Dorma. Autant dire que ces trois las on les nerfs en boule !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La revue Marvel Classic se focalise sur Daredevil pour ce 3e numéro. C'est l'époque où Gerry Conway a repris l'écriture de la série depuis 5 numéros. Il fait alors partie de la vague de jeunes talents sur lesquels la Maison aux Idées mise beaucoup. Ce numéro débute par un épisode grandiose, car il met en scène un combat tripartite, Tête à cornes et le Tisseur joignant toute leur énergie à essayer de contenir la rage de Namor, le Prince des mers ! Bien sûr, la narration est complètement désuète, mais c'est aussi ce qui fait son charme. On passera rapidement sur le reste des épisodes, qui obéissent à une formule typique de succession de combats contre des Vilains plus ou moins convaincants, allant de la brute épaisse à des androïdes ! Un autre élément incontournable de ces histoires, c'est l'aspect soap que l'on retrouve bien évidemment. Matt Murdock vit des amours difficiles avec Karen Page et le héros a beau affronter tous les dangers, il est sans cesse tiraillé par cette histoire d'amour impossible. Enfin, impossible de passer sous silence l'incroyable beauté des dessins de Gene Colan. Dire qu'ils ont 45 ans d'âge ! Ils restent très dynamiques et eux, contrairement à la narration et aux dialogues, n'ont pas du tout mal vieilli. Un numéro pour les esthètes nostalgiques !

voir la fiche officielle ISBN 9782809453768