parution 01 mai 1998  éditeur Semic  collection Semic Kiosque
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Dv8 T5

(kiosque)

L'appartement des Dv8 est pris d'assaut par de mystérieux agresseurs qui possédent des armures leur permettant de résister aux attaques des déviants ! Deux nouveaux épisodes assez moyens.


 Dv8 T5, comics chez Semic de Heisler, Kirby, Phillips, Ryan, Miller, Bad@ss, Ramos
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Comme souvent après une mission qui s'est déroulée avec de multiples accrocs, Powerhaus passe son temps au bar, à boire sans retenue. Une femme l'accoste et ensembel, ils partagent leur problème avec la bouteille... Pendant ce temps-là, à l'appartement des Dv8, des hommes portant des combinaisons étranges fracassent les fenêtres et font irruption. Frostbite et ses partenaires se mettent en branle et ripostent. Malheureusement, les tirs et leurs magies n'ont aucun effet sur leurs agresseurs ! Comment vont-ils faire ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le cinquième numéro de Dv8 voit l'arrivée de nouveaux auteurs sur la série. Exit donc Warren Ellis et Humberto Ramos qui ont su apporter une atmosphère sombre et détonante à ce spin-off de Gen13. Mike Heisler a la lourde tâche de succéder au scénariste britannique et disons-le d'emblée, il peine à trouver ses marques. Le récit est moins drôle, moins barré et beaucoup plus classique. Le rythme voulu depuis le début de la série d'une aventure par épisode est ici oublié. Un peu de sang frais pouvait apporter de bonnes choses, ce n'est pas le cas ici présent. Les dessins sont assurés par divers illustrateurs. Ce n'est pas trop mal en général mais ce n'est pas mémorable non plus. La série perd un peu de son éclat et ne trouve pas encore sa voie avec la nouvelle équipe artistique. Peut être au prochain numéro ?!

ISBN