parution 02 septembre 2020  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Historique, Mondes décalés, Politique

Jour J T41

Lune Rouge 3/3

Depuis la base lunaire, Félix est au cœur de la révolte contre le système soviétique qui contrôle l'Europe. Dernier tome pour cette histoire spectaculaire sur fond de minerai précieux et de mafias russes.


 Jour J T41 : Lune Rouge 3/3 (0), bd chez Delcourt de Blanchard, Duval, Pécau, Ponzio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Felix se trouve désormais au centre du mouvement de révolte sur la base lunaire où est produite la totalité de l'helium 3, ce minerai qui fournit en énergie l'ensemble de L'Union des Républiques Socialistes Soviétiques d'Europe. Le régime qui contrôle le continent depuis plus de 60 ans fait face à une résistance sans précédent, qui allie les mines lunaires et les usines de production associées sur Terre. Mais alors que l'ex contrebandier prend des nouvelles du mouvement dans le centre de communications, l'armée rouge réagit en bombardant massivement l'un des sites de transformation en Russie. Une réponse radicale inattendue et un message de fermeté très clair. Au même moment, Vania, le chef du clan Vor qui contrôle de facto l'exploitation minière avec son gang mafieux, fait interpeller Babette pour une discussion très particulière. Il connait les raisons de sa venue avec la dernière cargaison de prisonniers, qui n'est pas du tout liée à son prétendu statut de journaliste indépendante. Il compte l'utiliser pour reprendre le contrôle du mouvement, insistant sur le fait que pour le moment les cellules révolutionnaires n'ont pas accès aux ascenseurs qui permettent de quitter le sol de la Lune, tandis que le KGB peut très facilement faire débarquer des troupes en provenance de la Terre. Mais Felix et Arkady ont très bien compris cet enjeu et s'approchent des gardiens qui contrôlent les ascenseurs.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un tome 2 qui nous expliquait le contexte de l'instauration de l'URSSE et la conquête de la Lune dès les années 40, ce dernier volume nous ramène de pied ferme sur la base lunaire. On y retrouve nos deux héros prisonniers, parties prenantes de la tentative de révolution qui se joue autour de l'enjeu du minerai lunaire. Mais les auteurs ont choisi de centrer leur intrigue sur les rivalités entre les personnages qui s'opposent depuis le premier épisode, reléguant les enjeux politiques et stratégiques à l'arrière-plan. Comment le clan qui avait en charge la sécurité sur la base va-t-il se positionner dans le conflit en cours, et quel rôle va jouer cette rivalité que Babette déclenche malgré elle entre Felix et le mafieux Miki ? Le tout s'accompagne de dialogues parfois assez basiques, portés par des visages dont la raideur photographique rend difficile l'expression de sentiments subtils. Les images de Jean-Michel Ponzio sont toujours aussi impressionnantes, ses machines et ses structures mécaniques sur fond de lumières artificielles très spectaculaires. Mais son graphisme ultra technique ne permet pas de plonger dans la psychologie des personnages, d'autant qu'il choisit de ne jamais mettre en scène des temps d'arrêt qui permettraient de sortir de ce réalisme photographique qui fait sa patte. Tout repose donc sur la tension entre les belligérants et sur cette mise en scène délibérément spectaculaire, pour l'une des rares intrigues en trois tomes de Jour J.

voir la fiche officielle ISBN 9782413022237