parution 01 août 2008  éditeur Glénat  collection Grafica
 Public ado / adulte  Thème Thriller

Le cercle de Minsk T3

Au nom du père

Poursuite du périple du beau Iannis au cœur de la forêt amazonienne. Pluie de révélations au menu du nouveau chapitre de cette saga d’aventures haletante…


Le cercle de Minsk T3 : Au nom du père (0), bd chez Glénat de Giroud, Stalner
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2008

L'histoire :

A la fin de la seconde guerre mondiale, sur le front russe, cinq jeunes idéalistes engagés dans les brigades internationales découvrent un fabuleux dépôt d’objets d’arts abandonné par l’armée nazi en déroute. Forts de cette découverte, les amis décident d’utiliser le magot pour bâtir une République idéale. Ils fondent alors le « cercle de Minsk ». A la mort accidentelle de leurs parents Iannis et Heike Klinkert héritent d’un sésame leur permettant de rejoindre le groupe. Une autre organisation toute aussi puissante souhaite les en empêcher en multipliant les complots et les agressions. Ceux-ci coûtent d’ailleurs la vie à la petite amie de Klinkert et à Morel l’un des membres du cercle. Afin de leur échapper Iannis, Heike et Ariane Morel prennent les airs pour rejoindre Matthias Kuhn. Ce dernier a en effet révélé il ya peu qu’il était le père biologique de Iannis. L’avion est abattu en vol et s’écrase en pleine forêt, faisant entre autres victimes Heike Klinkert. A pieds et en radeaux de fortune, les rescapés tentent de rallier la civilisation. A cette occasion, Ariane poursuit le récit de la genèse du cercle cofondé par son père : avec la complicité du banquier helvète Henri Cartier, le butin est extrait par les airs et confiné dans une banque genevoise. Les six amis décident de faire prospérer leur fortune en attendant le moment opportun pour fonder une République idéale dans un pays qu’ils jugeront apte à l’accueillir. La chambre forte sera uniquement ouverte lorsque l’étole de Caïphe sera reconstituée, chaque membre possédant un morceau de l’étoffe antique. A l’heure actuelle le trésor représente les budgets cumulés de la Belgique et des Pays Bas. Sonné par ces révélations Iannis n’en est pourtant qu’au début des surprises…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Passé maître dans l’art d’entretenir le suspens et de faire rebondir les intrigues à souhait, Frank Giroud maintient à nouveau dans ce 3e opus l’addiction de son lectorat. On l’imagine se repaître des rictus d’impatience qui naîtront inévitablement sur les visages une fois la 46e planche avalée… Car si l’auteur délivre une quantité importante d’informations tout au long du voyage de son héros, bien malin celui qui peut dire où le scénariste nous conduira. On peut toutefois regretter le manque d’action de cet épisode, qui tout au long du volume se résume à une longue randonnée et à une accumulation de malchance chez notre héros. Le scénariste préfère utiliser de nombreux flashbacks pour dérouler le fil de son aventure. L’album ressemble donc à un 3e tome « d’attente », qui laisse penser que le meilleur reste à venir. Graphiquement, Jean-Marc Stalner livre à nouveau un travail honnête, son trait réaliste cadre parfaitement avec le récit. La mise en couleur est cependant moins heureuse que sur les ouvrages précédents. Enfin, les BD-maniaques regretteront sans doute le passage de cette série chez Glénat. En effet, le design de couverture leur suggère insidieusement l’acquisition de la nouvelle édition des deux premiers volumes…

voir la fiche officielle ISBN 9782723462655