parution 19 août 2011  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

Jugurtha T2

Intégrale 2 (intégrale)

Suite des aventures guerrières, exotiques (et un peu désuètes) du prince Jugurtha. De voyages en combats répétitifs, le lecteur s’évade sans grand plaisir… mis à part le plaisir visuel du graphisme de Franz.


 Jugurtha T2 : Intégrale 2 (1), bd chez Le Lombard de Vernal, Franz
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2011

L'histoire :

La guerre des Sept Collines : Les Gaulois subissent l’invasion romaine. Ils sont furieux des massacres perpétrés par les soldats romains. Le chef armorique Amnorix n’hésite pas à sacrifier ses hommes pour attaquer sans relâche l’ennemi. Jugurtha et son fidèle compagnon Chabrias accompagnent les soldats Gaulois qui marchent sur Rome pour se venger. Cependant, Jugurtha éprouve des remords en voyant les pillages opérés par Amnorix. Il sauve une prisonnière de la mort : Vania, une étrange sorcière qui lui prédit un avenir bien sombre. Le destin de Jugurtha est en effet semé d’embûches, de combats et de sang.
Les loups de la Steppe : Après avoir mis la grande Rome à sac, Jugurtha prend la mer pour rejoindre Utopia avec Vania. Malheureusement, le bateau fait naufrage et Jugurtha est fait prisonnier par les soldats du Pont dirigés par le grand Mithridate. Ce dernier connaît bien Jugurtha puisqu’il a eu vent de ses exploits contre Rome. Mithridate veut utiliser Jugurtha pour étendre son empire et lutter contre les guerriers Scythes et Romains. Jugurtha finit par s’enfuir pour rechercher Vania.
La Grande Muraille : Jugurtha finit par retrouver Vania dans le pays du Soleil Levant. A nouveau prisonnier des soldats de la dynastie Han, Jugurtha rencontre la fascinante princesse Lin. Celle-ci comprend qu’elle pourra se servir de Jugurtha pour lutter contre l’invasion des Hiong Nou. En effet, une légende chinoise dit qu’un général étranger viendra sauver le peuple Han. Les armées se préparent alors que Jugurtha cherche encore son amour Vania : la Grande Muraille sera la clef de ce conflit.
Le Prince Rouge : Pour rentrer sur l'île Utopia, Jugurtha et Vania doivent prendre la mer. Cependant, de nombreux dangers les menacent, dont les pirates et le terrible Prince Rouge, défenseur des pauvres. Jugurtha a hâte de rencontrer ce chef asiatique, mais il va découvrir que le Prince Rouge a beaucoup de sang sur les mains...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans le prolongement logique de la première intégrale de Jugurtha, ce second volume contient les épisodes 4, 5, 6 et 7, toujours écrits par Jean-Luc Vernal et dessinés par Franz, qui a succédé à Hermann à partir du tome 3. Malheureusement, la grande aventure s’essouffle. Jugurtha perd de sa superbe. Seuls les deux premiers tomes dessinés par Hermann valaient le détour et néanmoins, le nouveau dessinateur n’y est pour rien. Jean-Luc Vernal n’est plus vraiment inspiré et n’arrive guère à trouver des intrigues prenantes et intéressantes. L’intégrale met en avant les grosses ficelles scénaristiques répétitives et sans originalité ni réalisme au fil des tomes. Jugurtha se fait capturer pas moins de 8 fois... et pour s’en sortir, il doit constamment aider les troupes de ses ravisseurs à lutter contre les ennemis du moment et du lieu visité. Il fait ainsi quasi le tour du monde à cheval ou à pieds et doit affronter des armées innombrables et exotiques. Sans compter les incessants jeux du chat et de la souris entre notre héros et Vania… Certains dialogues sont également insipides, voire d’une banalité consternante. Certes, Vernal montre tout de même un certain talent pour retranscrire des évènements historiques dans une fiction. Son imagination fait tout de même ici cruelelment défaut (rappelons que les deux premiers tomes racontent la véritable vie du prince Numide Jugurtha). A ce titre, le début des Loups de la Steppe est prometteur quand Vernal présente les tensions guerrières qui opposent les Scythes et l’armée de Mithridate. Mais l’histoire devient vite ennuyeuse à coups de péripéties mécaniques et parfois grotesques. C’est du gâchis, quand on sait que le talentueux Franz accompagne le scénariste dans ces aventures. Son dessin s’affine d’album en album, à tel point qu’on oublie son prestigieux prédécesseur sur la série. Franz sait tout dessiner : hommes, femmes, animaux et décors avec une précision d’orfèvre et des détails minutieux et subtils. La colorisation n’est pas toujours à la hauteur (on rêve de voir le noir et blanc d’un tel artiste !) mais l’ensemble est impressionnant. On laisse Vania conclure ces aventures éreintantes : « Dis-moi que c’est fini, maintenant, que nous allons enfin partir »…

voir la fiche officielle ISBN 9782803628537