parution 29 janvier 2020  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Elfes – cycle Les elfes bleus, T26

Raïken-Kahlaal

Héros de la bataille de Kastennroc, l’elfe Athé’non n’est plus que l’ombre de lui-même : un drogué combattant dans les arènes pour divertir les humains. Récit intéressant sur l’un des héros de la guerre face à Lah’saa…


 Elfes – cycle Les elfes bleus, T26 : Raïken-Kahlaal (0), bd chez Soleil de Jarry, Duarte, Lorusso, Nanjan
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2020

L'histoire :

Après la guerre contre l’armée des morts dans la cité de Kastennroc et la perte de son âme-sœur, Valamen, l’elfe bleu Athé’non n’est plus qu’une loque, un vagabond qui vit de petits larcins lui permettant d’acheter de la « Kicha », une drogue puissante qui apaise ses douleurs physiques comme psychologiques. Constamment hanté par la mort de son épouse, le fils du roi d’Elsémur ne cesse d’augmenter les doses pour oublier ! Un jour où il décide de voler dans un convoi de voyageurs, Athé’non est surpris par un enfant avant d’être rapidement mis K.O par un groupe d’hommes alertés par les cris du gamin. Lorsqu’il reprend connaissance, il se retrouve à bord d’un bateau en compagnie de Valamen, à l’époque où il devait se lancer dans une épreuve visant à maîtriser Raïken-Kahlaal, la créature des fonds marins qui terrorise les Hommes. Athé’non sait qu’il s’agit d’un rêve, d’un souvenir, mais celui-ci parait étrangement réel. Rapidement, l’elfe est rappelé à la réalité lorsque ceux qui l’ont capturé le sortent de son songe. Ils lui annoncent qu’ils ont décidé de l’emmener dans la cité humaine de Kasatell pour y être jugé pour vol. Puis alors qu’il commence déjà à ressentir le manque, Athé’non est choisi pour grossir les rangs des arènes en compagnie d’autres créatures de tout bord qui passent leurs journées à tenter de survivre tous en divertissant le roi et ses sujets. Sur place, Athé’non retrouve deux vieilles connaissances : les orcs Killrok et Rank…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour la sixième aventure sur le peuple des elfes bleus, Jean-Luc Istin et Kyko Duarte cèdent leur place à un autre duo. En effet, si le premier reste à la base de l’idée de départ et le second se charge toujours du story-board, c’est Nicolas Jarry (scénario) et Giovanni Lorusso (dessin) qui signent cette nouvelle aventure. Le point de départ de ce nouveau tome propose de mettre en scène un personnage mythique de la série-concept et de la grande bataille face à la nécromancienne Lah’saa, à savoir le prince Athé’non. Alors que Lanawyn, l’autre personnage important de la saga, poursuit sa destinée visant à faire renaître le peuple des elfes rouges, le prince d’Elsémur a un destin bien plus funeste. Ses mésaventures vont ainsi l’amener à devenir un sujet de divertissement pour une cité humaine qui organise des jeux du cirque. Cet aspect n’est pas sans rappeler la Rome antique. Mais en parallèle, l’antihéros va revivre des événements du passé qui ne semblent pas être de simples souvenirs. Bref, l’idée est originale, plaisante et se lit avec plaisir. Au dessin, il n’était pas évident de passer derrière le talentueux Kyko Duarte... mais force est de constater que Lorusso – sans doute bien inspiré par le story-board de son prédécesseur – réalise du très bon travail. Ayant déjà eu l’occasion de se frotter à l’univers des terres d’Arran via deux aventures de la série Orcs et gobelins (Myth et Renifleur), le dessinateur livre sa meilleur partition jusqu’à ce jour. Le tout est habilement mis en couleurs par Nanjan (Injustice, Mages, West legends…). Cet album lance parfaitement la sixième saison…

voir la fiche officielle ISBN 9782302080485