parution 01 juillet 2020  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action

Invincible T1

La série débarquée il y a quinze ans déjà s'est rapidement affirmée comme l'oeuvre phare de super héros de l'auteur mondialement reconnu ensuite pour Walking Dead. Réédition en Intégrale d'un must-have !


 Invincible T1, comics chez Delcourt de Kirkman, Walker, Ottley, Crabtree
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Mark Grayson, lycéen à la Reginald Veljohnson High School et pizzaïolo à ses heures, en passe de partir en fac, mène la vie normale d'un jeune de 17 ans, auprès d'une famille aimante constituée de sa mère et son père. A cela près que le père de Mark, Nolan, auteur de son état, est en fait un super héros mondialement connu sous le nom d'Omni Man, plus souvent sorti (à la vitesse du son), en mission de sauvetage, sur Terre ou dans une autre dimension, qu'au foyer pour écrire un roman. Et cette période est justement celle que ce dernier choisi pour confirmer ce que Mark a commencé à distinguer par hasard : la transmission génétique de ses propres super pouvoirs. Ça tombe bien : d'autres étudiants font déjà partie d'une équipe super héroïque, que Mark va rejoindre. C'est là qu'il va rencontrer la belle Samantha Eve. Ça, c’est le côté cool...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En 400 pages, ce gros premier volume broché dune Intégrale qui devrait en compter 13 environ à ce rythme (144 épisodes répartis sur 25 tomes dans la première édition !) et rassemble les deux premiers TPB français, nous présente rapidement le héros et les principaux protagonistes. Il nous embarque avec eux dans le quotidien d'un monde envahi régulièrement par des extraterrestres, à qui s'opposent habituellement les Gardiens du globe, dont a fait partie Omni Man. Les relations familiales entre Mark, sa mère, son père - sorte de Superman, venu enfant, tout comme ce dernier, sur terre, mais de la planète Vitrium pour «sauver» les humains - et lui, sont dépeintes en parallèle de celles, amicales et amoureuses, de l'étudiant. A ce sujet, Grayson se comporte et fait penser, malgré son costume jaune et bleu, à notre ami Spider-Man, ne serait ce que part son sens de l'humour et sa gaucherie. Les deux premiers artistes de la série : Cory Walker, puis Ryan Otley, se valent, et proposent un style assez typique des publications Image Comics. On ergotera cependant un tout petit peu, au moins au départ, pour ce qui est du dessin, fin un peu figé, des personnages et d'une colorisation efficace mais uniquement numérique, avant que l’intrigue et le fun nous entrainent avec surprise jusqu’au bout du volume, nous faisant rendre les armes. Côté scénaristique, avouons qu’il y a de la tendresse dans Invincible, mais aussi des moments forts et durs, et c'est en ce sens que la patte Kirkman ressort clairement. Puisqu'il faut bien parler un peu de l’intrigue de ce premier volume et que la série, considérée comme l’une des meilleures de super-héros de ces 15 dernières années, est conclue depuis quelques temps, disons simplement que le suspens dégagé par le premier gros rebondissement concluant le douzième épisode qui met en scène le père et le fils dans un moment tendu, dégage une violence et un pathos digne de Walking Dead. C'est à dire qu'Invincible est capable de montrer un côté obscur, vraiment obscur, alors que l'ensemble des ces douze chapitres nous avait préalablement maintenus dans un comics fun au divertissement joyeux. De quoi saliver de la suite, avec l'idée qu'elle va être, c'est écrit, au moins aussi intéressante. 75 pages de bonus (Sketchbooks, couvertures couleur, dessins annotés par l’auteur...) concluent le dernier chapitre. Un régal !

voir la fiche officielle ISBN 9782413036906