parution 18 septembre 2020  éditeur Urban Comics  collection DC Rebirth
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Policier Super-héros

Batman Joker War T1

Tome 1

Batman est aux abois mais il doit encore se mettre en danger quand Deathstroke refait surface, ignorant la machination qui se dessine. Un Batman impressionnant qui ne lésine pas sur les moyens pour en faire un grand spectacle.


 Batman Joker War T1 : Tome 1 (0), comics chez Urban Comics de Kennedy Johnson, Tamaki, Ayala, Tynion IV, Albuquerque, March, Jimenez, Pagulayan, Daniel, Morey, Bellaire, FCO Plascencia, Sanchez
  • Notre note Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2020

L'histoire :

Depuis la disparition d’Alfred, Bruce Wayne veut lancer le plan dont il a toujours rêvé. Comment Gotham pourrait se passer de Batman ? Les investissements de Wayne Entreprises vont être colossaux mais ils vont permettre à la ville de devenir enfin un lieu sûr et sécurisé. Pourtant, Batman a repéré un message inquiétant sur le Dark Web : il n’a duré que quelques minutes et son texte était codé. Mais il sait qu’un « groupe d’imperméables de luxe » signifie que des tueurs professionnels sont en ville. Il ne s’est pas trompé et il a vite trouvé l’endroit de leur réunion. Quatre assassins de haut niveau sont présents : Cheshire l’empoisonneuse, Merlyn le tireur à l’arc, le psychopathe Mr Teeth et le spécialiste en armes à feu Gunsmith. Tout ce joli monde a été appelé par un super-vilain bien plus dangereux et redoutable qu’eux tous réunis : Slade Wilson dit Deathstroke ! Batman contacte Lucius pour qu’il mette en marche le nouvel appareil qu’ils ont mis au point : le Nightclimber. L’engin surgit avec fracas dans la pièce et avec l’aide d’un câble, propulse Deathstroke sur les toits. Batman peut donc s’occuper de lui pendant que des gadgets vont piéger les autres malfrats. Mais tout cela fait partie du plan de Slade. Cette petite échauffourée n’est qu’une étape dans sa stratégie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

James Tynion IV est sur tous les fronts des gros cycles actuels chez DC. Après Batman Métal, New Justice, No Justice, Doom War ou Le Batman qui rit, le prolifique scénariste est encore sur le devant de la scène, et cette fois il est seul aux manettes, avec cette nouvelle saga. Elle fait suite directement à la série Batman Rebirth co-scénarisée par lui-même ! Le pauvre Batou en voit de toutes les couleurs depuis de nombreuses années dans les parutions actuelles DC mais avec le Joker War, c’est le pompon ! Tynion imagine une vaste machination qui lui permet de créer un scénario très bien ficelé et particulièrement prenant. La narration est une belle machinerie très bien huilée qui joue savamment avec les effets de surprise et les rebondissements, sans compter des actions spectaculaires avec des gadgets à gogo. C’est aussi l’occasion de ravir les lecteurs, puisque ce plan diabolique va mettre en scène de nombreux super vilains du Batverse. Tynion se paie le luxe de créer en plus quelques personnages dont notamment Punchline, la nouvelle égérie du Joker. Un pur divertissement donc qui flirte avec le récit d’horreur tant le mal est puissant et inquiétant. Pour en faire un event mémorable, il fallait également de grands dessinateurs et là, on a le droit aux meilleurs ! Au milieu d’un déluge de dessins plus beaux les uns que les autres, on admire le Batman musculeux de Tony S. Daniel, la sublime Selina de Jorge Jimenez ou le Joker grimaçant de Guillem March. Du vrai très bon Batman parfaitement calibré pour les fans.

voir la fiche officielle ISBN 9791026817123