parution 21 août 2015  éditeur Urban Comics  collection DC Renaissance
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Aventure - Action Super-héros

Batman et Robin T3

Batman impossible

Décidé à épater son père, Damian se lance dans un jeu de pistes censé emmener Bruce sur la trace de ses propres parents. Un tome incorporant efficacement l'event Le Deuil de la Famille.


 Batman et Robin T3 : Batman impossible (0), comics chez Urban Comics de Tomasi, Gleason, Syaf, Kalisz, Kubert
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Urban Comics édition 2015

L'histoire :

Ce tome comporte trois récits :
- Batman Impossible : Bruce est aux aguets. Damian a lancé un jeu de piste destiné à aider son père à se redécouvrir lui-même, et ce en se rendant dans différents endroits à travers le monde. Cependant, Wayne Jr. a plus d'un tour dans son sac et semble déterminé à faire d'une pierre deux coups en protégeant Gotham en l'absence de Bruce tout en montrant à ce dernier ce dont il est capable...
- Le Deuil de la Famille : Le Joker a enlevé Alfred, ce qui n'est pas du goût de Damian. Enquêtant seul sur la disparition du majordome, le jeune Robin ne tarde pas à retrouver la trace du criminel. Malheureusement, ce dernier comptait bien sur la sagacité du jeune homme et lui a tendu un piège destiné à briser la confiance que Damian porte à Batman.
- La Vie est un Songe : Damian et Bruce rentrent d'une longue nuit passée à combattre le crime. Après un en-cas préparé par Alfred, tout le monde part se coucher et on découvre alors de quoi rêvent les trois habitants du manoir...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tiré d'un annual, Batman Impossible est sans conteste la réussite de l'ouvrage. Proposant une histoire mettant en scène la mini-famille constituée de Bruce, Damian et Alfred, le scénariste Peter Tomasi fait rire, touche et nous permet d'apprécier ces personnages en leur donnant à chacun un rôle plus frais que d'ordinaire. Bruce et Alfred s'envoient des piques, Damian se montre efficace en remplaçant temporaire de son paternel... Le ton est plus léger que d'ordinaire et l'écho que l'épilogue fait au prologue conclut joliment l'histoire, loin de là. La seconde histoire n'est autre qu'un tie-in de la série avec Le Deuil de la Famille, event au cours duquel un Joker défiguré tente de détruire la « Bat Family » et, ce faisant, de reconquérir « son » Batman. Ici, le Clow Prince du crime s'efforce de déstabiliser Damian en le confrontant à une image monstrueuse du père. Si l'intrigue est cousue de fil blanc (il faut vraiment être naïf pour croire une seule seconde que le Batman présenté ici est authentique), c'est l'entreprise de démolition du Joker qui est le véritable enjeu. Ne prenant tout son sens qu'en association aux autres récits tirés du Deuil de la Famille, l'histoire risque de déplaire à ceux qui ne lisent que le seul titre Batman et Robin (Urban Comics propose un texte expliquant le dénouement de l'event si vous ne lisez pas la série de Scott Snyder et de Greg Capullo). Enfin, La Vie est un Songe est une sorte d'interlude représentant l'état d'esprit des trois protagonistes (Bruce, Damian et Alfred) post-Deuil. Les imageries employées sont un peu forcées (le baleine blanche, les réactions attendues et l'omniprésence des parents de Bruce) mais cela permet de mettre les compteurs à zéro après l'event et de savoir où en sont les personnages au plus profond d'eux-mêmes. Peter Tomasi réussit donc à incurver la série afin de l'intégrer à l'event et à en digérer les conséquences pour, sans nul doute, repartir de plus belle. D'un point de vue artistique, le résultat est impeccable et Patrick Gleason (en collaboration avec Ardian Swaf sur Batman Impossible) livre des planches dynamiques et toujours lisibles, réussissant à passer du comics d'action à l'horreur pour Le Deuil de la Famille puis à l'onirique forcément désordonné pour le dernier récit, sans jamais ennuyer ni perdre le lecteur. Le tout encré par un Mick Gray (lui aussi aidé sur « ...Impossible » par Vicente Fuentes et Keith Champagne » très en forme. Un tome proposant donc un très bon récit « stand alone », un tie-in efficace d'un event majeur et une histoire agréable, du bon Batman et Robin !

voir la fiche officielle ISBN 9782365776790