parution 01 mars 2010  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Historique

Africa dreams T1

L'ombre du roi

A la fin du XIXe, un jeune missionnaire part à la recherche de son père, de réputation sulfureuse, au fin fond du Congo belge. Episode pilote d'une aventure humaine et tragique, façon Au coeur des ténèbres...


 Africa dreams T1 : L'ombre du roi (0), bd chez Casterman de Charles, Charles, Bihel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2010

L'histoire :

Un bus scolaire est en visite au musée de Tervuren (en Belgique), dédié à l’Afrique centrale. Un des gamins est subjugué par la majesté des reconstitutions d’éléphants et par le buste du roi Léopold… Bien des années plus tôt, à la fin du XIXe siècle, au Congo oriental, un jeune adulte missionnaire avance seul dans la jungle, une valise à la main. Paul Delisle, brugeois d’origine, s’est lancé à la recherche d’Augustin, son père. Durant ses années de pension, enfant puis adolescent, il a cru sa mère et les prêtres, quand ils disaient qu’il était mort. Aujourd’hui, Paul désire comprendre les raisons de cet abandon et se rendant en son lieu d’exil, le Congo belge, récemment colonisé par le roi Léopold II. Néanmoins, le docteur Augustin Delisle pâtit d’une sale réputation en cette région reculée de la jungle : un aimable voisin lui déconseille même fortement de pousser jusqu’à sa plantation. On le dit alcoolique, rebelle à la discipline et à la morale, chatouilleux de la gâchette… Paul poursuit quand même, à pied, la mission qu’il s’est fixée. A l’arrivé, il est accueilli par une jeune femme qui se trouve être sa « belle-mère », un fusil au poing. Jenny a de personnalité et l’incite effectivement à prendre quelques précautions : son père s’est absenté pour quelques jours et il risquerait de lui tirer dessus en rentrant. En attendant, Paul fait la connaissance de 4 demi-frères, de 2 demi-sœurs et du boa domestique…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis qu’ils sont édités par Casterman, Jean-François et Maryse Charles font beaucoup de « Dreams ». Après l’envoûtant India Dreams, mettant superbement en exergue l’Inde coloniale, après War and Dreams, empruntant la lorgnette romantique pour aborder la seconde guerre mondiale sur la côte d’Opale, avec Africa Dreams, ils focalisent aujourd’hui sur la colonisation de l’Afrique noire. L’intention de cette nouvelle série est à rapprocher d’un travail de mémoire : le contexte est celui de l’appropriation d’un immense territoire par le roi Léopold II (le Congo belge), au prix d’un esclavagisme meurtrier et de multiples exactions (la punition par la mutilation). Le récit suit globalement la construction narrative et symbolique d’Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad. A mesure que le héros Paul s’enfonce dans la jungle, qu’il approche de son père ou des notions éthiques de ce dernier, il s’éloigne de la civilisation, des valeurs religieuses auxquelles il croyait. En marge de nous plonger dans une aventure à hautes tensions à l’époque charnière des grandes explorations, les Charles mettent donc en parallèle notre passé colonial et notre soi-disant humanisme, avec une belle efficacité. Certes, le talent graphique de Frédéric Bihel est-il aussi un atout majeur… Le dessinateur illustre brillamment l’immense Congo à l’aide d’un crayonné mis directement en couleurs à l’aquarelle. La couverture (extraite telle quelle d’une case agrandie) aurait sans doute pu bénéficier d’un soin plus poussé… mais ça ne retire rien au formidable moment de dépaysement passé à suivre cette mise en bouche. A noter, avec la première édition, un cahier annexe revient sur le contexte historique, mis en marge de roughs et de documents de conception.

voir la fiche officielle ISBN 9782203005471