parution 02 octobre 2013  éditeur Vents d'Ouest  collection Turbulences
 Public ado / adulte  Thème Horreur

Enchaînés – Saison 2, T4

Jugements

Conclusion de la deuxième saison d'un polar machiavélique qui voit quatre personnages côtoyer la mort, en ayant accepté de tuer un inconnu pour sauver la vie d'un proche.


 Enchaînés – Saison 2, T4 : Jugements (0), bd chez Vents d'Ouest de Callede, Gihef
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Vents d'Ouest édition 2013

L'histoire de la série :

Los Angeles, de nos jours. Ils sont quatre quidams dans le besoin, à avoir reçu une mystérieuse enveloppe. A l’intérieur, ils trouvent chacun une photo, un flingue, 10 000 dollars et la promesse de toucher carrément un million s’ils butent la personne du cliché. Ils ignorent qu’ils forment une boucle machiavélique : Henry doit tuer Rachel qui doit tuer Moses qui doit Tobey qui doit tuer… Henry. L’appât du gain aura-t-il raison de leur morale ? Qui tire les ficelles de ce funeste jeu ? Et pourquoi ?

L'histoire :

Alors que Stephen le photographe a cru laisser Kathryn la chirurgienne pour morte, la blessée respire encore. Le cercle infernal n'est pas définitivement rompu. Cooper le sénateur envoie ses sbires à la recherche de Stephen, alors qu'il est lui-même poursuivi par Alec. Chaque participant au marché passé avec un commanditaire diabolique croit en sa chance de redonner vie à l'un des ses proches. Car il en est ainsi : une vie pour une vie. Un accord totalement immoral que chacun a pourtant accepté, en s'engageant à tuer un inconnu désigné, pour guérir celui ou celle qu'il aime, par magie. Au milieu de cet engrenage infernal, le sénateur candidat à la présidence tente d'échapper à un scandale autour de ses préférences homosexuelles, désignant un fusible pour sauter à sa place. Alec apprend que sa propre mère a été victime d'une machination similaire ; chacun des quatre meurtriers en puissance va comprendre qu'il est à la fois le chasseur et la proie. Les évènements vont alors se croiser pour que la folie meurtrière trouve une issue, au delà de toute morale. Chacun va affronter son destin, côtoyer la mort, éprouver son propre courage. Pour qu'au final, un vainqueur, forcément, soit désigné...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C'était plutôt culotté de la part de Joël Callède, le scénariste, de relancer une deuxième saison de ce polar original, qui consiste à mettre en scène quatre personnes ayant chacune pactisé avec une sorte de diable. La clé du pitch étant bien sûr que les quatre doivent chacun tuer l'un d'entre eux, en ignorant le cercle infernal dans lequel ils sont embarqués. Ce dernier tome ne perd pas une minute pour mettre en scène un final soigneusement concocté, et forcément surprenant. Callède a fait un bon boulot, même si l'effet d'originalité du premier cycle ne se ressent plus ici. Chaque personnage voit habilement sa vie personnelle influer de plus en plus dans sa quête de meurtre, construisant un édifice aux multiples protagonistes. Tout reste pourtant parfaitement clair et lisible, presque chaque case étant utilisée pour faire avancer le suspense. Le ressort de ce deuxième cycle reste toutefois très proche de celui des 4 premiers tomes, ce qui rend sa lecture moins trépidante. La tension est par ailleurs parfois étrangement interrompue par un trait d'humour mal calculé, comme Stephen qui plaisante sur la voiture d'un de ses potes, alors qu'il vient de perdre un proche. Un petit couac de crédibilité qui surprend dans la mécanique de ce scénariste qui excelle dans les ambiances sombres. Son complice Gihef illustre ce dernier tome avec aisance, en forçant un peu le trait de ses gros plans, et sans surcharger ses planches de décors inutiles. On est dans le polar sombre et efficace, ce que ces deux auteurs savent très bien mettre en scène.

voir la fiche officielle ISBN 9782749307190