parution 22 octobre 2014  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Historique

Rahan T10

Intégrale noir et blanc

Rahan, aidé de son seul coutelas, ne craint rien ni personne et doit toujours faire face à de grands dangers au fil de ses rencontres. Une intégrale qui valorise une fresque préhistorique passionnante et un dessin en noir et blanc de toute beauté.


 Rahan T10 : Intégrale noir et blanc (0), bd chez Soleil de Lecureux, Cheret
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2014

L'histoire :

1. Rahan contre le temps : Rahan se retrouve prisonnier dans une grotte, alors que le courant l'avait emporté loin sur son radeau. Il voit alors une pierre avec des personnages sculptés. Un homme blessé à mort lui donne une mission avant de mourir : ramener la pierre des trois âges à son peuple. Il devra faire attention aux « esclaves du temps ».
2. La mangeuse d'hommes : Alors qu'il somnolait, le fils de Crao est réveillé par les chants d'une naïade. Celle-ci se baigne et met au défi Rahan de la rattraper. Excellent nageur, il parvient à la toucher, mais celle-ci hurle au sacrilège. Des hommes viennent la défendre...
3. Rahan le tueur : Rahan arrive dans une grotte et admire les peintures d'animaux sauvages et les empreintes laissées par les auteurs. Pour s'amuser, Rahan essaie de faire la même chose. Mais le gardien du lieu, Gao, arrive et tente de tuer l'intrus. Rahan se réveille et voit Gao étendu, mort.
4. Le singe à peau lisse : Rahan est poursuivi par une horde de chimpanzés furieux. Il parvient à leur échapper en franchissant un pont de lianes. De l'autre côté, une étrange créature à tête de faucon et à la silhouette d'homme vient lui parler.
5. Rahan et l'homme de Tautavel : Dans un demi sommeil, Rahan mélange rêve et réalité. Il ne se rend pas compte qu'un homme s'avance vers lui. Rahan finit par se réveiller et prend peur. Il fuit mais l'autre le poursuit. Rahan comprend que l'homme ne lui veut aucun mal. Au contraire, il veut apprendre tout ce que connaît « Cheveux de feu ».

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sur plus de 200 pages, cette dixième intégrale regroupe les épisodes de Rahan parus entre 1991 et 1998. Les éditions Soleil rééditent en effet patiemment toutes les aventures du célèbre Tarzan français dans de belles intégrales en noir et blanc dignes de cette série mythique. On retrouve ainsi avec plaisir tout cet univers préhistorique passé de mode mais néanmoins toujours aussi fascinant. Il faut dire qu'à l'époque, le scénariste Roger Lécureux est particulièrement inspiré et le vocabulaire est un voyage exotique et temporel à lui seul. Bienvenue dans un monde peuplé de gigantesques reptiles préhistoriques et de dangereux Goraks (tigres à dents de sabres). Ici, la mort porte le nom de « royaume des ombres » ; les hommes sont « ceux qui marchent debout » ; les singes s'appellent « les quatre mains » ; sans compter les noms fascinants des différentes tribus. Le dessin d’André Chéret contribue également à ce dépaysement total. Les planches sont des modèles de composition. Dans un rythme très dynamique et des décors très fouillés, on plonge de plein pied dans l’univers de façon acrobatique, tel Rahan qui se balance de liane en liane. Le noir et blanc est aussi sublime que le trait de l’artiste, franchement impressionnant. Chéret parvient même à faire oublier le maître Burne Hogarth dans son travail sur Tarzan. Les histoires sont pleines d’aventures et de rebondissements et les relire en les enchaînant permet de comprendre le mécanisme scénaristique de Lécureux. En effet, le schéma est sensiblement le même pour bon nombre d’épisodes : après une petite présentation, Rahan est plongé dans une aventure plus incroyable que les précédentes. Après quelques combats contre des animaux féroces (Rahan ne tue pas « ceux qui marchent debout »), il parvient à s’en sortir souvent avec l’aide d’un jeune enfant ou d’une belle et innocente jeune fille. La fin de chaque histoire contient souvent son lot de surprises et d’explications sous forme de coups de théâtre. Bref, l’aventure s’écrit avec un grand A, en dépit de la naïveté et du grand souffle épique inhérent aux histoires de l’époque. L’intégrale permet de remettre au goût du jour une série qui avait marqué les lecteurs de Pif Gadget à l’époque de sa sortie dans le journal. A la relecture des aventures de Rahan, on comprend mieux l’engouement des fans qui se délectent des dessins spectaculaires de Chéret et du style enflammé de Lécureux. Le fils des Ages Farouches a encore de longues années d’existence devant lui…

voir la fiche officielle ISBN 9782302042407