parution 20 novembre 2019  éditeur Casterman  Public enfant / ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

Alix T38

Les Helvètes

César confie une mission diplomatique à Alix : assurer l’allégeance de tribus helvètes à Rome, au prix de quelques offrandes. Mais on lui glisse des bâtons dans les roues. Une aventure honnête et fidèle à l’œuvre de Jacques Martin.


 Alix T38 : Les Helvètes (0), bd chez Casterman de Breda, Jailloux, Chagnaud
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2019

L'histoire :

A Rome, Jules César participe aux fêtes de Liberalia, notamment pour honorer le jeune Lucius, fils d’un ami, qui fait son entrée parmi les patriciens. Alix et Enak font partie des convives, quand bien même ils trouvent le tempérament de Lucius suffisant et arrogant. Les cérémonies passées, César convoque Alix et Enak pour leur confier une mission de première importance. Il leur explique en effet que le territoire des Eduens (actuelle Bourgogne et Suisse) que les romains ont conquis au prix de terribles batailles, demeure une région fragile. Vidée de ses guerriers, le territoire helvète est devenu une proie facile, notamment pour les barbares germains. César a aujourd’hui besoin de garantir la frontière de Rome dans la durée, notamment en y implantant des colonies romaines. Il souhaite pour cela que les tribus restantes confirment leur allégeance à Rome. Alix devra donc entamer une tournée des principaux chefs, en leur apportant des offrandes – soit des richesses et des armes – qu’ils pourront sacrifier à leurs dieux. Pour la réussite de cette mission, Alix peut compter sur les talents d’ambassadrice d’une jeune femme, Audania, issue d’une noble lignée helvète alliée de Rome. L’amitié de César pour Alix l’enjoint également à lui offrir un splendide cheval blanc, qui assoira plus encore l’aura du jeune gallo-romain à chaque étape de son périple. Hélas, Alix s’encombre aussi de la présence de Lucius, en tant qu’observateur. Le jeune prétentieux praticien est persuadé d’avoir un devoir de contrôle et de surveillance sur les offrandes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Astérix était déjà allé chez les Helvêtes – notamment pour y faire des orgies de fondue et démolir quelques coffres de banques – mais pas encore son sérieux rival gaulois, Alix. Evidemment, dans la lignée du ton solennel et historique initié par Jacques Martin, point d’anachronisme dans ce périple en terres suisses. Alix s’y rend pour s’assurer l’allégeance de tribus barbares sous le joug de Rome, une pleine charrette de richesses en guise d’offrandes comme levier diplomatique. La problématique découle du fait qu’une poignée d’irréductibles… germains s’arrangent pour saborder cette entreprise, par des manœuvres parallèles et des raids sporadiques. Des affaires de familles se jouxtent encore à cette mission et aux initiatives malheureuses d’un jeune prétentieux se croyant plus important qu’il ne l’est. Heureusement, Alix a un beau cheval blanc (en couverture) qui aura son (double) rôle à jouer. Le scénario mis au point par Mathieu Bréda est honnête et cohérent, au regard des impératifs de cette série culte et du contexte historique. Certes, il faut aimer se confronter aux dialogues improbables à rallonge, et aux manigances ou arrangements un peu faciles… mais cela est inhérent à l’Alix’ touch. Le dessin de Marc Jailloux est également d’une très grande fidélité à la ligne claire et encrée jacquesmartinienne, option montagnes, forêts et oppidum, en lieu et place des habituels fastes de Rome.

voir la fiche officielle ISBN 9782203166622